logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

WEC Sebring : Toyota fait le vide et gagne

Circuit 18-03-2023


 

Les Toyota GR010 ont fait le vide ce vendredi lors des 1000 Miles de Sebring, tournant autour de leurs adversaires de bout en bout, la #7 de Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose Maria Lopez prenant le meilleur sur la #8 de Brendon Hartley, Ryo Hirakawa et Sébastien Buemi. Pour son retour en championnat du monde d’endurance après 50 ans d’absence, l’usine Ferrari a brillé de mille feux. Une lutte intense face aux Cadillac Ganassi Racing et Porches 963 Penske nous aura tenu en haleine jusqu’au bout. . La 499P #50 AF Corse d'Antonio Fuoco, Miguel Molina et Niklas Nielsen décrochent un superbe podium, non sans avoir écopé de deux pénalités. Comme débuts dans la catégorie reine, la marque au cheval cabré n’imaginait sans doute pas une telle entrée en matière.

 

Ombre au tableau pour la firme de Maranello, Alessandro Pier Guidi a littéralement pété les plombs en voulant dépasser une GTE-AM plus lente suite une manœuvre suicidaire au virage #1. Alex Lynn, Earl Bamber et Richard Westbrook (Cadillac) échouent au pied du podium, mais quel spectacle ! Top six pour ses débuts en catégorie reine pour Laurens Vanthoor, épaulé par Kévin Estre et André Lotterer (Porsche 963 Penske), le trio ayant cependant dû s’incliner face à la voiture sœur de la formation américaine.

 

Chez Peugeot, la course s’est assimilée à un chemin de croix, les deux 9X8 collectionnant à nouveau les problèmes de fiabilité.

 

En LMP2, le Team Hertz JOTA Racing s’impose au bout du suspense avec la #48 confiée aux mains expertes de Stevens, Beckmann et Ye, avec un dénouement qui s’est joué à trois minutes du terme, Bortolotti, en tête, rentrait au stand pour effectuer un appoint en carburant et échouait au 3ème rang derrière la meilleure machine de United Autosports. Top 5 signé par Andrade, Gelael et Kubica (Team WRT). Quant à l’autre exemplaire de la formation belge, il termine 7ème.

 

GTE-AM : De Pauw au pied du podium, Bovy malchanceuse

 

Pour ses débuts en WEC, Ulysse De Pauw échoue au pied du podium mais avec la satisfaction d’être le premier pilote AF Corse à l’arrivée. Régulièrement dans le top 5, l’équipage de la Ferrari 488 GTE Evo AF Corse termine 4ème après un dernier relais de bonne facture du Grézien. Un début de course mené tambour battant par Sarah Bovy permettait à la pilote belge de mener la danse. On pensait que Rahel Frey continuerait à creuser les écarts. Fait inhabituel dans son chef, la Suissesse partait à la faute, détruisant le diffuseur arrière de la Porsche 911 RSR Iron Dames. Pour la beauté du sport, la Liégeoise et ses équipières entamaient une belle remontée jusqu’en 8ème position. Une prestation plutôt discrète voyait Alessio Picariello (Porsche 911 RSR Iron Lynx) se classer à la 6ème place, la victoire revenant à la Corvette CR.8 de Catsburg, Keating, Varrone, qui se sont retrouvés bien seuls au sommet du classement. (Patrick Six).



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2024 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet