logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Olivier Muytjens a goûté au sport auto dans son pays natal, le Brésil

Circuit 01-02-2024


 

L’histoire est forcément belle et même originale. C’est au Brésil qu’est né Olivier Muytjens. Un pays que le jeune garçon n’a pas eu le temps d’apprécier, adopté par une famille résidant à Moresnet, dans l’est de la Belgique. Présent en sport auto depuis toujours, Muytjens arbore fièrement un drapeau belge sur sa combinaison. Il n’empêche, c’est dans ces vastes contrées lointaines, en Amérique du Sud, qu’il a vu le jour. Et lorsque l’occasion de disputer une course à Interlagos, Sao Paulo, s’est présentée, Olivier a foncé. Pour le dépaysement, bien sûr, mais aussi pour renouer avec ses racines…

 

"Et cette épreuve, ce n’est pas n’importe laquelle, explique Olivier Muytjens. Les 1000 Milhas, c’est une course de 12 heures qui existe depuis 1956, et qui est très populaire au Brésil. Qui plus est disputée sur le circuit d’Interlagos, qu’il ne faut plus présenter et que j’ai beaucoup apprécié. Le plateau, riche de 65 voitures, comprend des protos de toutes les tailles et puissances, allant des P1, dignes des références de l’endurance, aux P2 (6 cylindres) et P3 (4 cylindres), en passant par des GT3, GT4, voitures de tourisme, etc. On y trouve même des Opel Corsa et des Ford Fiesta, ce qui constitue un mélange assez exotique ! Le départ de la course est donné à minuit, pour une arrivée à midi ! Le tout sur une piste absolument géniale, avec des virages en aveugle et un dénivelé spectaculaire. L’événement attire entre 10.000 et 15.000 personnes, avec feux d’artifice, animations, etc. Bref, un vrai événement sport auto sympa !"

 

Initialement engagé avec un prototype de la catégorie P2, Olivier s’est finalement retrouvé aux commandes d’un P3 à 4 cylindres. "Le team de Leando Guerra est vraiment chouette, et s’il a été décidé de changer de monture avant le début du meeting, ce choix semblait être fondé, dès l’instant où en compagnie de mes équipiers Guerra, De Conti – qui a finalement peu roulé – et Ciro, on a décroché la pole position en P3, soit le 5ème rang général, poursuit Olivier. La suite a néanmoins été moins brillante, avec les premiers soucis arrivés une demi-heure après le départ, auxquels ont succédé des problèmes de boîte de vitesses, d’alternateur, etc. Bref, nous avons passé une partie de la course dans les stands, et nous n’avons pas été classés…"

 

Au-delà du résultat sportif, finalement bien anecdotique, Olivier Muytjens a pu se rendre compte de la ferveur générée par le sport auto au pays d’Ayrton Senna… "Les gens là-bas sont vraiment passionnés, gentils et accueillants, et j’ai profité à chaque instant de ce déplacement sur mes terres d’origine… Mais je vais néanmoins rentrer en Belgique. Sao Paulo est une ville qui reste peu sûre, et se balader dans les rues après 21 heures est plutôt déconseillé ! Il n’empêche, j’ai vraiment apprécié l’expérience, et avec le team de Leandro Guerra, nous avons la ferme intention de remettre ça. Je reprendrai donc la direction du Brésil pour rouler en course, ça, c’est sûr…"

 

Dans la foulée des 1000 Milhas, Olivier Muytjens gagnera la piste espagnole d’Almeria les 14 et 15 mars, pour deux nouvelles journées de roulage mises sur pied par la formation HYRacing. Quant à la première course de la saison, elle est programmée à la mi-avril, sur… le Circuit de Spa-Francorchamps ! A la maison… HYRacing y alignera sa Porsche Cayman GT4 au départ des 12 Heures, manche de la populaire 24H Series. (Vincent Franssen)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2024 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet