logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Legend Boucles : les Mazda RX-7 Gr.B AEC, coqueluches du public

Historic 07-02-2024


 

Piloter un jour une mythique voiture du Groupe B. Un rêve qui peut paraître inaccessible, mais que deux pilotes ont pu réaliser lors des Legend Boucles @Bastogne en ce premier week-end de février. Avec leur look incomparable, leur immense spoiler arrière, leur moteur rotatif birotor de 300 chevaux montant à 12.000 tours/minute dans une sonorité unique et une ligne se différenciant clairement de toutes les autres, les Mazda RX-7 Groupe B ne laissent personne indifférent !

 

Engagées par le Mazda Rally Team Europe dans le Championnat du Monde des Rallyes en 1984 et 1985, les japonaises devaient alors affronter les voitures de constructeurs ayant misé sur la technologie des quatre roues motrices. Il n’empêche, avec la 3ème place d’Ingvar Carlsson et Benny Melander lors du Rallye de l’Acropole 1985, ce modèle compte un podium en mondial ! Seulement huit voitures officielles ont été construites et il n’en reste qu’une moitié 40 ans plus tard, mais l’équipe All Exclusive Car Racing Team propose aujourd’hui à la location des répliques fidèles de l’époque, comme en atteste le Passeport Technique Historique (PTH) délivré par la Fédération Internationale de l’Automobile.

 

Lors des Legend Boucles @Bastogne, le plus grand rallye historique en Belgique, les deux voitures de l’équipe dirigée par Alexandre Leroy et Laurent Dujacquier étaient confiées aux duos Samuël Lay-Cédric Pirotte et Stéphane Gérard-Fabrice Laroche. Et elles n’ont pas manqué de faire sensation !

 

Lay et Pirotte, les plus rapides sur la terre

 

"C’était notre premier rendez-vous depuis que nous avons décidé de restaurer ces Mazda RX-7 Groupe B, explique Laurent Dujacquier, le Team Manager d'AEC Racing Team. Nous avions deux profils de pilotes très différents : Samuel Lay est un jeune prometteur évoluant dans les rallyes modernes alors que Stéphane Gérard est un gentleman driver, dans le sens le plus noble du terme. À l’exception d’une soudure d’un tirant de pont que nous avons dû refaire, les voitures ont tourné comme des horloges, pour la plus grande joie des équipages. La cerise sur le gâteau est venue de la victoire dans le Challenge Terre de Samuel et Cédric face à la redoutable Ford Escort de Cédric Cherain, preuve de la qualité de l’équipage… mais aussi de la voiture !"

 

Alignant trois meilleurs temps sur les cinq secteurs chronométrés du dimanche, Samuel Lay et Cédric Pirotte se sont en effet montrés plus rapides qu’une concurrence affutée comprenant notamment des Ford Escort, mais aussi des BMW et des Porsche 911.

 

"C’est incroyable, souriait Samuel sur le podium final après avoir remporté le classement de cette journée du dimanche. Cette voiture est tellement fantastique à piloter, surtout sur les spéciales en terre tracées dans les forêts ardennaises. Samedi, nous ne voulions pas faire de bêtise et nous avons été trop prudents lorsque nous avons entendu un bruit venant d’un tirant de pont qui s’était dessoudé. Nous avons fortement ralenti et nous sommes revenus jusqu’à l’assistance au pas, de peur d’aggraver la situation. En moins de 10 minutes, les mécanos d'AEC Racing Team avaient réparé et nous avons pu repartir, mais nous avons écopé d’une lourde pénalité. Sans ça, nous serions rentrés dans le top 5 du général !"

 

Un rêve devenu réalité pour Gérard et Laroche

 

Du haut de ses 47 ans, Stéphane Gérard n’est plus vraiment un jeune premier cherchant à faire carrière dans le sport automobile. "Oh non, je ne serai plus jamais champion du monde !, s’amuse-t-il. Par contre, en tant que concessionnaire Mazda en province du Luxembourg, je suis un grand amoureux de cette marque. Rouler avec la Mazda RX-7 Groupe B, que j’avais admirée dans les rallyes à l’époque, c’était un rêve… qui est devenu réalité. C’est vraiment une voiture mythique. Son look, son bruit, les sensations que l’on ressent à l’intérieur avec les vibrations… C’est unique !"

 

Si le résultat n’était qu’anecdotique aux yeux de Stéphane et de son copilote Fabrice Laroche, leur belle 25ème place finale était la conclusion d’un rallye sans aucune histoire. "Nous n’avons pas connu le moindre souci !, poursuit Stéphane. Les mécanos n’ont fait que remettre de l’essence. Je dois remercier l’équipe d’All Exclusive Car Racing Team pour le professionnalisme de chacun de ses membres et les conseils. Pourtant, je dois avouer que j’étais franchement stressé avant le départ… Je n’ai jamais eu de chien, mais j’avais l’impression qu’on allait me confier un rottweiler à gérer ! (Il rit, NDLR) Mais en fait, même si c’est bestial, même si on sent bien les 300 chevaux et même s’il n’y a pas d’aide à la conduite, cela s’est super bien passé. Avec son moteur rotatif tout léger, cette RX-7 Groupe B est super bien équilibrée et j’ai été bluffé par les qualités de la suspension, surtout dans la terre. Bref, ce ne fut que du plaisir !"

 

Après ce début de saison très réussi, All Exclusive Car engagera au moins une de ses Mazda RX-7 Groupe B lors du prochain Maroc Historic Rally, du 21 au 27 avril. Le rendez-vous est pris ! (Vincent Franssen & Com / Photos Letihon.be)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2024 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet