logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Legend Boucles : et de trois pour Stouf et Erard !

Historic 04-02-2024


 

On attendait une ultime étape de feu sur le front des Legend Boucles @ Bastogne… et on n’a pas été déçu ! Incidents, rebondissements, performances de choix, le cocktail a été explosif, et au bout du compte, Stefaan Stouf et Joris Erard s’offrent une troisième victoire au classement général de la classique hivernale !

 

Ce dimanche matin, au moment de prendre la direction des cinq RT forestiers des Legend Boucles, Ghislain de Mévius et Johan Jalet (Escort Mk2) étaient leaders. Si le duo passait sans problème le cap du RT11 Eglantine, tout partait de travers dans Bois Brûlé, l’Escort WIK s’immobilisant à la suite d’un bris de pont ! Abandon…

 

Dès cet instant, Stefaan Stouf et Joris Erard (Escort Mk2) se retrouvaient au sommet du classement, devant un Jean-Pierre ‘Vande’ (Escort Mk2) plus vaillant que jamais, mais talonné par Guino Kenis (BMW 325i E30), toujours très à l’aise sur les tronçons forestiers autour de Bastogne ! Dans le RT13 Sainte-Ode, le Néerlandophone doublait le citoyen de Jalhay, et alors que le classement semblait être figé, Stouf commettait une erreur dans le marathon de Lunch Garden, long de 25,55 km ! Dès cet instant, le pilote de l’Escort n’avait plus qu’un objectif : limiter la casse dans le RT15 Remichampagne… et attendre l’ultime chrono de son adversaire.

 

Et finalement, c’est avec un écart minimaliste de… 8 petits points que Stouf et Erard pouvaient inscrire leurs noms pour la troisième fois au palmarès des Legend Boucles !

 

"C’était assurément une journée difficile, explique le désormais triple lauréat ! Hier, je me suis fait une frayeur, puis une autre aujourd’hui ! Guino Kenis était très fort, et il était difficile de suivre son rythme. Je gagne pour 4 petites secondes. Ce n’est pas beaucoup… mais c’est assez !"

 

Comme l’an dernier, Guino Kenis et Bjorn Vanoverschelde se sont fendus d’un final tout simplement exceptionnel en forêt, ne pouvant qu’amèrement regretter la crevaison de tout début de rallye, très chère en points perdus !

 

"Je me suis énormément amusé, commente le médaillé d’argent. La terre, c’est vraiment mon truc. Je suis évidemment satisfait de la 2ème place… mais aussi un peu frustré d’échouer pour aussi peu de secondes. Il faudra donc que je revienne l’an prochain !"

 

Qu’on ne s’y trompe néanmoins pas, le meilleur performer des Legend Boucles @ Bastogne 2024 a été Cédric Cherain (Escort Mk2). En compagnie de Damien Withers, le Liégeois a fait fi de son absence, pour les raisons que l’on sait, lors des deux premiers RT de samedi, pour enquiller les ‘scratches’ ! Au total, le pilote du Belgian Rally Championship s’est montré le plus rapide à 8 reprises, remontant de la 74ème à la 12ème place ! De quoi l’obliger à revenir en 2025 pour parachever le travail…

 

Quant à la lutte pour la plus petite marche du podium général, elle a tourné en faveur d’un Jean-Pierre ‘Vande’, copiloté par Valery Soret, qui n’a commis aucune erreur majeure, célébrant de la plus belle des façons son 70ème anniversaire !

 

"L’ensemble du week-end a été exceptionnel, sourit Jean-Pierre. La voiture a été parfaite, et je la rends sans la moindre gratte. Je voudrais remercier toutes les personnes pour leur soutien. Les spéciales des Legend Boucles, c’est comme celles du RAC ! C’était comme ça, avant, le rallye ! Cela m’a vraiment rappelé mes plus belles épreuves…"

 

La révélation de la catégorie ‘Legend’ en 2024 a assurément été le régional de l’étape Charles Blerot (BMW 325i E30), 4ème du général en compagnie d’Antoine Dauby. Evoluant en ‘Challenger’ ces dernières années, l’équipage de Vaux-sur-Sûre a d’emblée marqué son territoire, s’imposant comme le meilleur des duos régionaux ! Le ton est donné pour la suite…

 

Quant à Yannick Neuville et Romi Schröder (Toyota Starlet), ils comptent aussi parmi les spécialistes de la ‘terre’ du dimanche, dès l’instant où l’équipage de l’est de la Belgique pointait en 8ème position du général provisoire samedi soir. Pas de doute, chez les Neuville, la vitesse, c’est un don !

 

Pointant dans le top 3 samedi soir, John Wartique et Vincent Duchesne (Escort Mk1) ont rencontré davantage de difficultés ce dimanche, avec une hauteur de caisse peu idéale et une crevaison pour entamer l’étape. Au bout du compte, cet autre pilote du BRC termine au 6ème rang absolu, devançant un Emile Breittmayer (Escort Mk2) qui n’a jamais rien lâché en compagnie d’Alexis Thomas, assurant une bonne part du spectacle…

 

Dans le top 10 final, on retrouvait encore Loïc Pirot et Jean-Baptiste Bodet (Escort Mk2), Bastien Rouard et Dimitri Debuisson (Escort MK1), mais aussi les Français Eric Mauffrey et Anne Brahy (Escort Mk2), preuve de l’indiscutable qualité du plateau 2024 !

 

Quant à Frédéric François et Jérémy Penoy (Escort Mk2), ils échouaient en 11ème position, payant cash l’une ou l’autre pénalité encourue dès samedi.

 

Signalons les trois scratches impressionnants signés ce dimanche par Samuël Lay au volant de la chantante Mazda RX-7 ! Sur les tronçons forestiers, la nipponne avait des allures d’arme idéale. A revoir… 

 

Un mot encore concernant Stéphane Sarrazin et Nicolas Gilsoul (Escort Mk2), repartis ce dimanche matin après leur bris d’embrayage de la veille, qui ont jeté le gant après avoir joué les ‘McGyver’ suite à un autre souci mécanique. Dommage…

 

Youngtimers : Grégoire de Mévius et la Nissan ont brillé

 

Leaders de la catégorie ‘Youngtimers’ samedi soir, Grégoire de Mévius et Thierry Barjou (Nissan Sunny GTi-R) ont parachevé le travail ce dimanche, prenant aisément le meilleur sur l’impressionnante Opel Omega 3.0 24V de Stéphane Hubin et Eric Defourny. Le paternel de Guillaume et Ghislain a surtout ravi les fans, trop d’heureux de retrouver en action cette nipponne qui a naguère tant marqué les esprits.

 

C’est la Porsche 911 de Luis Marcy et Antoine Podgorny qui a complété le podium ‘Youngtimers’.

 

Challenger : Jaumin et Godfrin lauréats du bal des régionaux

 

Depuis plusieurs années, la catégorie ‘Challenger’ est la chasse gardée des régionaux. Une tendance qui s'est encore confirmée lors de cette édition 2024. Et si certains cadors du passé sont partis en ‘Legend’, ceux qui sont restés se sont livré à une lutte de toute beauté. Ce sont Maxime Jaumin et Pierre-Yves Godfrin (BMW 325i E30) qui ont surgi devant le bolide similaire de Bruno et Florent Nielen, qui menaient encore la danse samedi soir. Vainqueurs l’an dernier, Michael Magerotte et Arnaud Hennuy (Ford Escort Mk2) ont sauvé un podium malgré différents soucis, prenant le meilleur sur Jean-Claude Simon et Michel Nizette (Escort Mk2) d’une part, Pierre-Henri Kettels et Romain Sulbout (Escort Mk2) de l’autre. Jonathan Georges et Elisabeth Fagnant (Peugeot 205 GTi) ont complété le top 6, précédant les… Volkswagen Coccinelle de Marc André/Simon-Pierre Sclipteux et Bernard Cornet/Tom Cornet ! (Vincent Franssen / Photos Letihon.be)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2024 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet