logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Japon : Evans à la conclusion, abandon pour Munster

Rally 19-11-2023


 

Riche de six spéciales, l'ultime étape du Rallye du Japon a permis aux Toyota de dérouler pour signer un impressionnant triplé sur une surface où on attendait les Hyundai. Du côté des Rally2, Grégoire Munster (Ford), excellent jusque-là, est parti à la faute dans l'ES20, de quoi mettre un terme à son week-end. Ce qui n'enlève néanmoins rien à la prestation du pilote M-Sport et son copilote Louis Louka, qui ont impressionné. 

 

C'est par l'ES17 Asahi Kougen 1 (7,52 km) que cette dernière étape débutait, avec un scratch de Thierry Neuville (Hyundai), qui n'avait plus rien à perdre, devant Takamoto Katsuta (Toyota, 2"1), Elfyn Evans (Toyota, 4"1), Esapekka Lappi (Hyundai, 4"1) et Kalle Rovanpera (Toyota, 5"2). En Rally2, Grégoire Munster devançait Andreas Mikkelsen (Skoda) de 1"7, revenant à 6"6 du Norvégien au classement général ! 

 

L'ES18 Ena City 1 (22,92 km) voyait Neuville signer un nouveau scratch devant Katsuta (6"1) et Evans (10"6); tandis que Munster laissait d'un coup d'un seul 21"0 à Mikkelsen ! 

 

Dans l'ES19 Nenoue Kougen 1 (11,60 km), Katsuta parvenait à surprendre Neuville pour 5"3, tandis que Lappi complétait le top 3 à 9"7. Mikkelsen en remettait une couche en devançant Munster de 3"3. 

 

C'est donc dans l'ES20 Ena City 2 que Grégoire Munster disparaissait des classements pour le compte. Neuville signait un nouveau scratch, cette fois devant Lappi (3"0) et Ott Tänak (Ford, 11"0), tandis que dans le clan Toyota, on assurait clairement. 

 

Katsuta s'offrait un nouveau scratch dans l'ES21 Nanoue Kougen 2 devant Neuville (4"6) et Tänak (5"0). 

 

Restait à disputer la Power Stage, l'ES22 Asahi Kougen 2, et Thierry Neuville ajoutait 5 points à son pécule en devançant Tänak (2"3), Lappi (6"8), Katsuta (7"0) et Ogier (7"3). 

 

Au final, malgré la belle dernière journée de Neuville, Toyota triomphe à domicile, avec un impressionnant triplé. Evans l'emporte et s'offre le titre de vice-champion du monde 2023, devançant Ogier de 1'17"7 et le champion Rovanperä de 1'46"5. Lappi (2'50"3) sauvait l'honneur de Hyundai après avoir évité toute erreur fatale, mais dans le clan Hyundai, après la sortie de Neuville ce samedi, c'est la déception qui l'emporte. Katsuta (3'10"3) peut être crédité d'une très belle épreuve à domicile, tandis que Tänak (3'28"3) a conclu une difficile saison par un nouveau week-end frustrant, ayant accumulé les soucis le premier jour. 

 

En WRC2, Mikkelsen l'emporte bravement devant Nikolay Gryazin (Skoda, 1'15"9) et Kajetan Kajetanowicz (Skoda, 11'52"2). C'est néanmoins Grégoire Munster et Louis Louka, pas inscrits en WRC2 mais avec une Rally2 tout de même, qui ont dynamité l'épreuve. 

 

Kalle Rovanperä a donc décroché un deuxième titre de rang au bout de cette saison, Evans offrant un joli doublé à son employeur, tandis que Neuville a complété le podium final. 

 

"Avant tout, je suis content que ce soit fini, commentait Thierry à l'arrivée. C'était néanmoins un week-end agréable et nous étions clairement dans le rythme pour jouer la victoire. Je me suis excusé auprès de l'équipe après mon erreur, mais c'est comme ça. Nous allons disputer une autre saison l'an prochain, après être montés à huit reprises sur le podium en 2023. Des ennuis nous ont coûté des points importants, nous empêchant de lutter jusqu'au bout pour le titre..."

 

Rideau sur le WRC 2023, alors que la saison 2024 et le Rallye de Monte-Carlo se profilent déjà à l'horizon. (Vincent Franssen)  



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2023 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet