logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Guillaume De Ridder ajoute un titre hivernal à son palmarès

Divers 13-02-2023


 

Disputé sur le circuit andorran du Pas-de-la-Case, le championnat GSeries offrait quatre configurations de piste différentes. Quatre versions qui n'auront pas résisté à la pointe de vitesse d'un Guillaume De Ridder qui a profité de cette opportunité pour ajouter un nouveau titre à son palmarès. En effet, le pilote belge a pris soin de scorer 156 points sur 160 possibles alors même que sa connaissance des compétitions sur glace était quasi-nulle avant cet hiver. 

Si la monture usitée dans les rangs du GSeries ne lui était pas inconnue, puisqu'il s'agit du modèle RX2e avec laquelle il a décroché son premier titre international en Rallycross en 2021, Guillaume De Ridder n'avait toutefois pas la partie facile. 

En effet, pas moins de trois autres pilotes issus du FIA RX2e étaient également de la partie sur toute la longueur du championnat. A commencer par le champion 2022 du FIA RX2e Viktor Vranckx. 

"C'est une sacrée performance que d'avoir pu remporter les quatre épreuves inscrites au programme du GSeries, souligne Guillaume De Ridder. Je n'avais absolument aucune idée de mon potentiel sur la glace. L'an dernier, j'avais effectué deux courses sur ce championnat et je me souviens que je m’étais heurté à quelques petites difficultés à trouver la juste mesure. Le championnat GSeries rassemble quantité de pilotes référencés venus d'autres disciplines du sport auto tout autant que des pilotes locaux qui demeurent d'authentiques spécialistes de la glace comme Raul Ferre. L’an dernier, Raul avait pris la deuxième place du général, derrière le champion du Monde J-WRC 2017 Nils Solans, tandis qu’il ressortait d’une campagne très concluante en FIA RX2e cette année

Intouchable au volant d'une monture notamment vue sur la Race of Champions aux mains de Thierry Neuville, Guillaume De Ridder a pu vérifier qu'il n'avait rien perdu de son efficacité. "Pour moi, c'est un véritable soulagement. Après avoir passé autant de mois à l'écart de toute compétition officielle, je n'avais absolument aucune idée de mon véritable niveau de jeu. Je savais que je pouvais performer mais certainement pas dans de telles proportions. A vrai dire, je pensais que la remise en route serait beaucoup plus délicate...

Petit clin d'œil du destin, Guillaume sera également parvenu à venir à bout de la nouvelle sensation belge du Rallycross international Viktor Vranckx. "Ça fait aussi partie des moments sympas de cette saison hivernale. J'ai accompagné Viktor en coulisses tout au long de la saison 2022 du FIA RX2e. Nous avons passé tellement de temps ensemble à travailler pour lui permettre de prendre ma suite au palmarès du FIA RX2e que des liens forts se sont créés entre nous. J'ai partagé avec lui tous mes secrets pour performer avec cette voiture donc je savais qu'il serait un concurrent redoutable sur la glace..."

Amusé par cette situation, Guillaume n'hésite pas à 'brancher' son jeune compatriote de seulement 17 ans. "Il n'avait rien à perdre et tout à gagner sur cette surface, mais il était important de lui rappeler qu'il lui reste encore du chemin à parcourir si l'élève veut dépasser le maître, s’amuse Guillaume. Même si nous continuons à bosser de concert, il n'était pas question pour moi de lui faire le moindre cadeau. L'objectif est qu'il puisse poursuivre sa progression, donc lui faciliter la tâche ne faisait certainement pas partie de mes plans.

Quant à la suite, Guillaume De Ridder ne désespère pas à l'idée de retrouver la compétition en Rallycross en vue de 2023. “Je continue à travailler dur en vue d’un programme dans l’une des deux catégories phares du Rallycross international que sont le championnat du Monde FIA et le Nitro Rallycross” (Vincent Franssen & Com)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2024 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet