logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

F2 Abu Dhabi : Théo Pourchaire décroche le titre 2023

Monoplace 26-11-2023


 

C’était jour de titre, ce matin à Abu Dhabi entre Théo Pourchaire (Art GP) et Frederik Vesti (Prema), séparés par 16 points à l’extinction des feux de cette dernière course longue de F2 de la saison 2023. C’était aussi l’occasion pour le reste du peloton de se mettre en évidence avant la pause hivernale. Notamment Jack Doohan (Virtuosi) et Victor Martins (ART GP), qui se partageaient la première ligne. Sur deux stratégies différentes (softs / mediums pour Doohan, l’inverse pour Martins), les deux hommes ont réalisé une course parfaite pour se retrouver 33 tours plus tard dans le même ordre sous le drapeau à damier.

 

La troisième place était par contre l’enjeu d’un bel affrontement entre plusieurs pilotes. En début de course, par exemple, quand derrière le trio Doohan/Maini (Campos) en softs et un instant devant Martins - un quatuor Red Bull s’expliquait sévèrement : Iwasa (DAMS), Maloney (Carlin), Hadjar (Hitech), Hauger (MP Motorsport). Juste derrière pointait Vesti (en mediums), avec derrière lui Verschoor (Van Amersfoort), Bearman (Prema) et Pourchaire, 14ème sur la grille et remonté à la 11ème place.

 

Le Français était l’un des premiers à laisser ses softs pour les mediums. Les autres pilotes en softs l’imitaient dans les tours suivants, laissant le commandement à Martins devant Vesti.

 

Quand les pilotes partis en durs s’arrêtaient à leur tour, une dizaine de tours plus tard, Doohan retrouvait le leadership devant Martins. Avec Iwasa et Maloney qui bagarraient fort pour la 3ème position et Maini un peu plus loin. Pourchaire était 6ème.

 

Après son arrêt, Vesti, ressorti derrière Pourchaire, butait quelques tours sur son rival, qui défendait parfaitement, avec même Maini, rattrapé par les deux hommes, qui jouait les trouble-fête et emmenait le Français hors piste à quelques boucles de la fin.

 

Quand Vesti trouvait enfin la faille, c’était trop tard. Certes, le Danois débordait Iwasa en perdition, mais le trio de tête était trop loin. Après une courte neutralisation sous VSC, Vesti, dans un dernier effort, remontait sur Maloney dans l’ultime tour, et l’attaquait dans la parabolique au fond du circuit. Les deux hommes allaient au contact, le pilote de la Barbade partait en tête-à-queue quand Vesti décollait sur le vibreur extérieur, flirtait avec le mur avant de revenir sur la piste pour assurer la 3ème place, derrière les intouchables Jack Doohan et Victor Martins. L’Australien profitait de cette troisième victoire pour arracher la 3ème place du podium final à Iwasa.

 

Cette dernière course de Formule 2 était donc un succès pour ART GP. Avec le titre de Pourchaire bien sûr, finalement 5ème derrière Iwasa, qui devient le 15ème Français à s’imposer dans l’antichambre de la F1 (F2, F3000, GP2 ou F2 nouvelle formule), mais aussi avec le titre par équipes, 8 ans après celui acquis avec Stoffel Vandoorne, et encore la place de meilleur rookie pour Victor Martins, 5ème au général. 

 

Un mot pour finir au sujet d'Amaury Cordeel (Virtuosi). 18ème sur la grille, le Belge pointait un temps au 10ème rang au fil des arrêts de ses concurrents. Quand il stoppait à son tour, au 11ème tour, Cordeel reprenait la piste en 21ème position. Les incidents de fin de course lui permettaient de remonter jusqu’à la 16ème place finale. Un dernier week-end décevant, à l’image de la saison 2023, pendant laquelle Amaury Cordeel n’a marqué que 8 petits points, deux 8èmes places acquises à Zandvoort et Monza, pour une 20ème place finale au championnat. (René-Jean Labrique / Photos Fred Vautier)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2024 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet