logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

ELMS Spa : Sarah Bovy veut conjurer le sort à domicile !

Circuit 21-09-2022


 

Comme annoncé à plusieurs reprises, quatre pilotes belges prendront part à la manche belge de l’European Le Mans Series 2022 ces vendredi, samedi et dimanche sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Parmi ceux-ci, réunis sous la bannière Racing4Belgium savamment entretenue par notre confrère Olivier de Wilde, on trouve bien sûr Sarah Bovy. Aux commandes de la Ferrari 488 GTE Iron Dames #83, la demoiselle ne cache pas ses ambitions : un podium dans une catégorie LM-GTE particulièrement disputée…  

 

"L'ELMS est celui des trois championnats dans lesquels je m'aligne où j'ai eu le moins de réussite depuis le début d'année, reconnaît volontiers Sarah. L'accrochage avec le fils Hunt à Barcelone, une crevaison dès le début de course à Imola, une gestion difficile des voitures de sécurité ailleurs nous ont empêchées de monter sur le podium depuis le début d'année. Mais on sait qu'on peut y arriver et Francorchamps est clairement l'endroit pour le faire. On va essayer de gagner. La pole n'est pas obligatoire. Je ne suis pas prête à prendre tous les risques pour y arriver, mais ce serait un must."

 

Dans la foulée de sa participation à la manche FIA WEC du Fuji, au Japon, Sarah Bovy poursuit une saison tout simplement exceptionnelle d’intensité. Qui la voit régulièrement passer du volant de la Ferrari 488 GT3 à celui de la Ferrari 488 GTE. Chou vert et vert chou ? Pas vraiment, en fait… "J’avoue particulièrement apprécier le pilotage de la version GTE de la Ferrari, poursuit la Liégeoise. Plus d’aéro, moins d’aide au pilotage que la GT3, elle se pilote de manière plus coulée, tandis que la GT3 demande à être violentée pour aller vite. Quand on enchaîne deux courses avec la GTE, c’est plus facile, mais en passant d’une à l’autre, il faut une inévitable période d’adaptation. Parfois, je me surprends à piloter la GT3 comme une GTE, ou inversement ! C’est comme s’il fallait effectuer un ‘reset’ en début de nouveau week-end. Il faut dire que pas mal de choses sont similaires dans l'environnement du pilote, qu’il s’agisse du baquet, du pédalier, du volant, des boutons, etc. En fait, le concept de la GT3 et celui de la GTE sont identiques… mais les deux voitures ne fonctionnent pas de la même façon. C’est parfois perturbant…"

 

Ce week-end, à Spa, Sarah fera équipe avec Michelle Gatting et Doriane Pin. Ce qui signifie que l’expérimentée Rahel Frey ne sera pas au volant… "C’est le fruit d’une décision et d’une réflexion au sein de l’équipe, explique la fille de Quirin Bovy. Rahel a deux rôles chez les Iron Dames. Elle est pilote, bien sûr, mais aussi Project Manager. Et l’une des finalités de la création de cette équipe, c’est de pouvoir passer le témoin. Aux 24 Heures de Spa, Doriane a abattu un très bon boulot, allant jusqu’au bout de ses résistances pour contribuer à cette victoire en catégorie Gold Cup. Le team a voulu la récompenser pour cela, raison pour laquelle elle nous accompagnera, Michelle et moi, à Spa… Mais Rahel sera plus que présente, bien sûr, afin de gérer le tout, de nous soutenir, de nous accompagner. Elle va nous manquer, c’est sûr, et je sais qu’elle aurait préféré rouler, mais elle fait honneur au concept Iron Dames, qui n’a pas été créé pour faire rouler les trois mêmes filles ad vitam aeternam."

 

Au fil des épreuves, Sarah sent qu’elle s’améliore au volant de la Ferrari rose. Seule pilote Bronze du trio, elle veut en permanence se rapprocher des temps de Rahel Frey et Michelle Gatting… mais n’y parvient pas ! « C’est la preuve parfaite de l’extrême cohésion de notre équipage, sourit Sarah. On va constamment de l’avant, on évolue ensemble. Et on va toutes les trois toujours plus vite. Alors oui, je progresse, mais non, je ne parviens pas à coller aux chronos de mes équipières, car elles évoluent en permanence, elles aussi… »

 

Une chose est sûre : Sarah Bovy, qui respire la joie de vivre dans ce rôle de globe-trotter qui lui va comme un gant, ne passera pas inaperçue à Spa ce prochain week-end. Et pas seulement parce que son bolide est rose… (Vincent Franssen / Photos R.I.P. de Coster)   



Spa Racing yaco oil Ice Driver Canada

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet