logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

TAC HBRC : Nick Tooré et la Sierra font de la résistance

Historic 14/04/2019


 

En rallye historique, la fiabilité de la voiture est déterminante, même s’il s’agit d’une reconstruction récente. On en a encore eu la preuve une nouvelle fois lors de ce TAC Rally, où les favoris ont été retardés par des soucis mécaniques. La victoire est ainsi revenue au local Nick Toorré, qui a créé la surprise en imposant sa Ford Sierra Cosworth, une voiture qu’il a lui-même construite et préparée.

Avant le départ, tout le monde s’attendait à vivre un duel entre Dirk Deveux sur sa Ford Sierra Cosworth et Glenn Janssens, de retour avec sa Porsche. Mais le vainqueur du Spa Rally ne pouvait faire honneur à son statut de favori, la boîte de sa Sierra craquant terriblement. "Depuis le départ, nous sommes privés de troisième et il est impossible pour l’équipe de remplacer la boîte à l’assistance. J’essaye simplement de rejoindre l’arrivée. Mais la boîte craque de plus en plus", expliquait ainsi Dirk Deveux, qui parvenait malgré tout à empocher les points de la deuxième place en Historic.

La catégorie a été dominée par Glenn Janssens et sa très performante Porsche 911. Le Flandrien manquait évidemment de rythme, même si on ne le remarquait pas tout de suite : "Dans la première spéciale, Schuiferskapelle, je suis sorti deux fois. Heureusement sans guère de dégâts, mais cela aurait pu mal se terminer." En fin de course, Glenn Janssens devait renoncer suite à des soucis de transmission. Mais on devrait le revoir plus souvent cette année.

Nick Toorré en profitait pour s’offrir sa première victoire avec la Ford Sierra Cosworth qu’il a construite durant l’intersaison. Toorré et Deveux se retrouvent désormais ex-aequo à la deuxième place du championnat derrière Arthur Kerkhove, qui n’avait logiquement pas l’ambition de lutter avec ces Youngtimers bien plus puissantes. Le jeune pilote de Renaix vise cette année résolument le titre : "Je dois profiter de ma régularité et des conditions difficiles. Mais je sais que ce sera difficile de viser le titre avec notre Escort, même si nous avons bien entamé la saison. Peut-être passerai-je dès lors en cours de saison sur une Youngtimer."

En raison d’une demi-minute de pénalité consécutive à un bris de pompe à essence, Frank Baert retombait au 4ème rang derrière Sasha Oosterlinck. Koen Verhaeghe terminait à la 6ème place devant Marijn Hoens et Jozef Lapeire. (Vincent Franssen & Com)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet