logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Seul un brin de chance a manqué à AC Motorsport aux 24 Heures de Dubaï

Circuit 17-01-2022


 

Pour espérer briller lors d’une course d’endurance, il faut que tout s’emboîte parfaitement. Performance, fiabilité, stratégie… mais aussi ce petit brin de chance qui fait souvent la différence. A Dubaï, AC Motorsport s’est fendu d’une prestation remarquable, avant qu’un grain de sable ne prive l’Audi RS 3 LMS TCR de la victoire finale dans la Division TCE. Mais une belle 2ème place lance de manière idéale la course au titre 2022…

 

Après les premières heures de course, le ton était donné ! Sur le Dubai Autodrome, qui accueille traditionnellement la première course d’endurance internationale de l’année, Stéphane Perrin, Mathieu Detry, Yannick Mettler et Miklas Born (qui remplaçait au pied levé Stéphane Lémeret, testé positif au Covid), le quatuor inédit de l’Audi RS 3 LMS TCR #188 de la formation belge AC Motorsport, étaient tout simplement les références de la Division TCE, creusant d’emblée l’avantage sur une concurrence pourtant plus féroce que jamais.

 

"Je peux vous dire qu’en piste, c’était loin d’être facile pour les bolides de type TCR, commente Stéphane Perrin. La division GT est plus fournie que jamais, et en ligne droite, nos voitures ne sont clairement pas les plus rapides du plateau. Il faut donc rouler avec un œil permanent dans le rétroviseur, tout en conservant un rythme élevé, en déployant une stratégie parfaite, et surtout en évitant tout risque de contact ou de faute. Les quatre pilotes et l’équipe n’ont pas connu la moindre erreur, et tout se présentait pour le mieux…"

 

Alors que la #188 s’extrayait de la nuit rivée au sommet du classement, un support d’amortisseur cassait, de quoi obliger l’équipe à intervenir dans la pitlane. "C’est typiquement le genre de pièce qui faiblit rarement, reprend Stéphane Perrin. Après Sebring et Dubaï, elle a fini par céder, vaincue par l’usure. La faute à pas de chance, vraiment… Nous sommes donc repartis au combat, et dès l’instant où la Cupra TCR du team thaïlandais, qui avait pris la tête suite à notre arrêt, ne faiblissait pas, c’est la 2ème place absolue qui nous était promise. Ils n’ont pas commis d’erreur, bravo à eux !"

 

Si le clan AC Motorsport était partagé entre déception et satisfaction à l’arrivée, n’ayant clairement rien à se reprocher, cette médaille d’argent pour entamer la saison est de bon augure pour la suite. Les vainqueurs de ce week-end ne disputeront pas l’intégralité de la 24H Series, et les habituels concurrents de la #188 étaient assez loin derrière à Dubaï. Dans l’optique du championnat général en division TCE, c’est donc une excellente affaire qui a été réalisée par Perrin et Detry, pilotes réguliers de l’Audi…

 

"Il est important de souligner l’excellent état d’esprit qui a régné au sein du team d’un bout à l’autre de ces 24 Heures de Dubaï, précise Stéphane Perrin. Yannick Mettler et Miklas Born sont non seulement des pilotes très rapides – nous tournions d’ailleurs tous les quatre dans la même seconde au tour ! -, mais ils affichent une ‘positive attitude’ qui donne la banane. Avec eux, nous avons bien entamé la saison, ce qui est finalement très prometteur…"

 

C’est en Italie, sur le circuit du Mugello, que la 24H Series se poursuivra à la fin du mois de mars. Avec AC Motorsport, évidemment… (Vincent Franssen / Photos Petr Fryba) 



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet