logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Rolex 24 : Picariello s'élancera depuis la première ligne en GTD Pro

Circuit 24-01-2022


 

Comme annoncé, la course qualificative des Rolex 24 Daytona a eu lieu dimanche en soirée, heure belge. 2ème en GTD Pro, Alessio Picariello (Porsche 911 GT3 R WeatherTech Racing) s'est distingué, auteur d'une superbe bagarre face à Mirko Bortolloti (Lamborghini Huracan GT3 TR3 Racing), le Carolo échouant à moins d’une seconde de la pole. Alessio a une fois encore impressionné par sa pointe de vitesse.

 

Sans avoir pris le volant de l’Aston Martin Vantage AMR GT3 The Heart of Racing (seuls deux pilotes par voiture pouvaient rouler), Maxime Martin, 6ème, ne peut qu’être satisfait de la performance réalisée par Ross Gunn, pointé dans le top 3 avant qu'Alex Riberas ne rentre quelque peu dans le rang. Mais Maxime aura 24 heures pour viser la victoire le week-end prochain.

 

Déception pour la formation KCMG Racing, puisque Laurens Vanthoor ne s’élancera qu’en 10ème position suite à des problèmes de remplissage du réservoir de la Porsche 911 GT3 R au cours du passage à la pompe.

 

Superbe remontée en GTD signée par Jan Heylen, finalement 3ème en GTD après s’être élancé seulement 11ème.

 

Déception par contre pour Ugo de Wilde, parti en pole pour la course servant à établir la grille de départ de la 60ème édition des 24 heures de Daytona, dont la Duqueine 08 LMP3 Mühlner Motorsport America était ralentiée dès la fin de son premier relais, après avoir été en tête de la catégorie, en raison de soucis de démarreur. Ugo a pu repartir, remontant au 6ème rang en LMP3 après 40 minutes à gérer le trafic et éviter les crashes. Ce qui confirme que ces éléments seront essentiels lors du double tour d'horloge ce prochain week-end... 

 

En DPi, Ricky Taylor offre la pole à Wayne Taylor Racing et à Acura. Il aura à ses côtés Tristan Vautier (Cadillac JDC Miller Motorsports). Quant à Sébastien Bourdais (Cadillac Ganassi Racing), il conclut sa prestation dans le top 5 après avoir écopé d’une pénalité pour avoir été flashé à 81 km/h dans les stands, alors que la vitesse autorisée est de 80 km/h. (Patrick Six)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet