logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Richelle : Jacques Marchal et Francis Gilles ont dû se cracher dans les mains

Divers 06-09-2022


 

Le championnat FWB des courses de côte touche doucement à sa fin. Le Mémorial Yves Feilner était la onzième des treize manches de la compétition. Les pilotes des championnats de la province de Liège, du 'Federal Hillclimb Championship' et du challenge des bourlingueurs de l’ASAF complétaient une affiche de 84 concurrents. 

 

Si Jacques Marchal a décroché une nouvelle victoire en D4, il a dû se cracher dans les mains pour venir à bout de la meute de Kart-Cross lâchée à ses trousses. Le pilote de la Van Diemen a su profiter des quelques tronçons rapides, où ses adversaires lui concédaient près de 30 km/h, pour s’octroyer un mince avantage sur Joseph Ferro (à 1"86) et Denis Delrue (à 3"84), deux autres habitués du podium. Dauphin dès la première montée officielle pour 18 centièmes, Joseph Ferro obligeait Jacques Marchal à sortir le grand jeu s’il voulait s’imposer. Ce dernier fixait le meilleur chrono du week-end lors de la seconde montée. Après Ferro, la dernière marche du podium s’est jouée dans l’ultime exercice. Deux centièmes de secondes séparaient effectivement Anthony Milone de Denis Delrue : "Je prenais en mains un nouveau kart racheté à Christian Spelmans. Et j’ai dû le régler à mon pilotage, confiait le premier cité. Denis a simplement été meilleur pour décrocher cette 3ème place."

 

Sur ce parcours très sinueux sur 75% de son tracé, Francis Gilles a aussi dû s’employer pour imposer sa puissante Ford Escort Cosworth face à une petite AX. Cette fois, ce n’était pas celle de Christophe Le Nouvel, mais son adversaire était quasi un de ses voisins. Julien Lupardi vient effectivement de Montigny-Le-Tilleul : "A côté du M de Bomerée, souriait-il. Et il avait des raisons d’être heureux : Cette deuxième place, c’est tout simplement mon meilleur résultat en course de côte. À cette occasion, je poursuivais la découverte de mon AX avec un nouveau moteur 1600, 16 soupapes mais toujours avec l’ancienne boîte de vitesses qui n’était pas adaptée au moteur. Je devais aussi ajuster la suspension et composer avec des pneus de 2019. Ceci dit, ce parcours figure parmi mes préférés."

 

Le pilote Hennuyer ne descendait jamais en dessous de la minute sur les 1570 mètres du parcours, contrairement à Francis Gilles. Derrière ce duo, c’est Arnaud Delhoune qui plaçait sa Golf sur la dernière marche du podium. Chacun remportait sa classe, la 13 pour Gilles, la 11 pour Lupardi et la 12 pour Delhoune.

 

Derrière ce trio, Eric Nandrin échouait de peu pour le podium mais se consolait avec la victoire en Division 2 et en classe 7. Daniel Dierckx (6ème) décrochait la classe 8 pour deux petits centièmes face à Yves Deffet (7ème). Olivier Chatelain hissait sa Fabia R2 au 9ème rang, le premier en classe 6. Sanne Schrooten ne se contentait pas de ramener la coupe des dames, elle s’emparait de la victoire en classe 10 (15ème) d’un souffle (30/100es) face à Anthony Boulanger. Pierre Tournay (40ème) n’était pas seul en D1 et décochait la classe 4. La 5 revenant à Arnaud Bonivers (41ème) et la 2 à Miguel Rodriguez (43ème). (Vincent Franssen / Photos Rupteur Magazine)



Spa Racing yaco oil Ice Driver Canada

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet