logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

RS du Trèfle : Tournay, Delchambre, Siméone et Deshayes à l'honneur

Rally 27-09-2022


 

Avec tout juste 100 participants, dont 13 'Histo-démo', le Responsible Auto Club, toujours dirigé de main de maître par la famille Jauquet, avait de quoi afficher le sourire à l’entame des hostilités dimanche matin au départ du Rallye-Sprint du Trèfle, à Froidchapelle. Certes, de nombreux habitués du championnat étaient aux abonnés absents mais le nombre était là, ce qui constitue déjà une belle réussite en ces temps de disette. Avec d’emblée deux sorties de route successives, l’épreuve démarrait sur des chapeaux de roues. Alain Jauquet et ses rejetons en ont toutefois vu d’autres : "Hendrik Debackere, qui partait le premier sur son Opel Ascona inscrite en historique, a commis directement une faute, imité une dizaine de minutes plus tard par Philippe Marchal. Des figures heureusement sans gravité pour les équipages mais qui nécessitèrent l’intervention des équipes de sécurité pour rendre à nouveau la route praticable. Résultat des courses, la 1ère boucle n’a pu se terminer qu’à 12h30. Par la suite, les choses sont rentrées dans l’ordre et nous avons pratiquement rattrapé le timing initial. Je n’ai plus grand-chose à apprendre à mes fils !", concluait, non sans fierté, le paternel.

 

Sportivement, la Division 4 (montures de haute cylindrée et/ou équipées de pneus de compétition) était l’apanage d’un seul homme : le Français Jean-Noël Tournay. Le pilote de la Mitsubishi Lancer Evo9 dominait la course de la tête et des épaules ou, du moins, en donnait-il l’impression. "Ce ne fut pourtant pas si simple, j’ai commis 2 fautes au premier passage et je suis malade depuis hier soir. J’ai même passé un test de dépistage à la Covid-19 mais ce n’est pas ça. Pour être honnête, je n’avais que peu d’opposition ici et, si ma victoire n’est que logique, je dois reconnaître que le parcours était tout simplement superbe !", concluait le vainqueur. Derrière lui, si Thomas Lacroix pointait un moment au 2ème rang, le pilote de la Peugeot 207 R3 était rapidement débordé par Christophe Le Nouvel bien décidé, au volant de sa Citroën AX, à viser la place de dauphin. Un objectif que le nouveau champion communautaire de Courses de côtes (D1-2-3) remplissait à l’arrivée en l’assortissant d’une brillante victoire en classe 13 devant son rival du jour qui clôturait le podium. Au pied de celui-ci, Kris Dedoncker et sa jolie Abarth Grande Punto S2000 assuraient la jonction avec Nicolas Lamy, 5ème, et lauréat de classe 12 sur sa Citroën C2-R2 Max.

 

Plus ouverte sur le papier, la course en divisions 1-2-3 (réservées aux utilisateurs exclusifs de pneus de tourisme) était d’abord faussée par la sortie de route de Philippe Marchal qui occasionnait l’attribution de temps forfaitaires pour plusieurs favoris. On y voyait plus clair au terme du deuxième passage où il semblait évident que Sébastien Soyeurt serait difficile à aller chercher. Las pour lui, un arbre à cames défectueux le contraignait à ranger définitivement sa Renault Clio RS au cours du troisième exercice du jour. De quoi ouvrir une voie royale au non moins brillant Jérémy Delchambre, bien décidé à résister à Julien Delleuse lors du dernier round. "J’ai pourtant failli tout perdre car j’ai continué à attaquer lorsque la pluie a commencé à tomber alors que Julien assurait sûrement pour son titre. C’est clairement l’une de mes meilleures journées depuis mes débuts en compétition." 

 

De fait, le pilote de Momignies collait 19" à l’Opel Astra GSi de son rival lors du dernier passage et permettait à une Peugeot 205 GTi de retrouver la plus haute ligne du classement. Deuxième, Julien Delleuse n’était pas déçu pour autant puisque lui et son copilote Guy Burniat pouvaient coiffer une seconde couronne de champions cette année après celle conquise, dans les mêmes circonstances, la semaine précédente en championnat 'rallye'. Chapeau les artistes ! Sur la dernière marche du podium, Nicolas Vanderweerde parvenait, de peu, à conserver le meilleur face à Laurent Mottet dans les assauts de la Peugeot 306 GTi échouaient à 3" de la DS3 R3. Clôturant le quintet de tête, Eddy Marique (Opel Astra GSi) devançait Michaël Nuée qui imposait sa Peugeot 208 R2 en classe 9. Imité, un rang derrière, par Aurélien Jaminet dont la DS3 R3, équipée d’une plus petite bride de turbo, brillait dans la classe 11.

 

Dans les plus petites catégories, on saluait les bonnes prestations d’Arnaud Vincke, 13ème au classement général et lauréat dans la classe 8 avec sa Peugeot 205 Rallye. Il devançait d’une place un autre vainqueur de classe, en l’occurrence Benjamin Dubasin dont la Peugeot 206 RC se montrait la meilleure en classe 6. Classé 26ème, Pascal Lalouette (Citroën Saxo 16v) remportait la toujours prisée classe 5 après un beau duel avec Nicolas Appart. Fidèle au poste, Luc Deflosse (43ème) enlevait la 1 sur son habituelle Suzuki Swift GTi. Enfin, un autre Delfosse, Pierre celui-là (49ème), imposait également une Suzuki Swift mais en classe 4 cette fois.

 

Du côté des ancêtres, la course de Daniel Simeone s’apparentait à un long fleuve tranquille : "J’ai attaqué dans la première afin de pouvoir ensuite contrôler la course et cela a payé", expliquait le pilote de l’Opel Kadett GT/E qui se régalait sur un tracé qu’il apprécie. Il devançait de 40" la jolie BMW 323i Gr.2 de Christophe Leclercq qui pouvait se consoler avec la victoire en classe 19. Christophe Devleeschauwer et Aymerick Maslowski complétaient le classement en 'Classic'. En S/R où les montures diffèrent de la configuration d’époque, Cédric Deshayes (Ford Escort MK2) terminait l’épreuve avec une collecteur d’échappement cassé mais parvenait à conserver le meilleur sur un Anthony Mayné (BMW 320) qui ne devrait plus être privé du sacre communautaire tant son avance au championnat est désormais confortable. Sur une autre BMW (E30), Alain Dernelle complétait le podium.

 

La prochaine manche du championnat retrouvera la province du Luxembourg pour le Rallye-sprint Gaumais, programmé déjà ce 2 octobre. (Vincent Franssen & Com / Photos Vincent Gordenne)



Spa Racing yaco oil Ice Driver Canada

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet