logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Monte-Carlo (ES15) : Neuville ouvre enfin son compteur

Rally 23-01-2022


 

Après une ES14 plutôt compliquée, et en dépit de soucis de différentiel, Thierry Neuville (Hyundai), qui a pour habitude de ne jamais rien lâché, a superbement redressé la barre dans l'ES15 Briançonnet/Entrevaux, qui servira également de Power Stage sur le temps de midi. Le Saint-Vithois et son copilote Martijn Wydaeghe ont en effet signé le scratch, devançant Sébastien Ogier (Toyota) de 1"9, Takamoto Katsuta (Toyota) de 3"6, Craig Breen (Ford) de 5"8 et Sébastien Loeb (Ford) de 6"5. Ce qui signifie que le Français du clan M-Sport abandonne 4"6 au leader du rallye, et tout espoir de revenir à la régulière. 

 

Au général à deux spéciales de l'arrivée, 24"6 séparent désormais Ogier et Loeb. Breen reste 3ème à 1'30"8, devant Kalle Rovanperä (Toyota, 2'34"6), Gus Greensmith (Ford, 6'50"1) et Thierry Neuville (7'52"9). 

 

A noter la crevaison d'Elfyn Evans (Toyota), qui a perdu 2'12" supplémentaires après avoir changé de roue.  

 

En WRC2, la belle prestation de Grégoire Munster (Hyundai) a connu un arrêt sur image. Le pilote de la i20 N Rally2 a tapé quelque-chose, ce qui a entraîné une crevaison avec obligation de changer de roue. Même sentence pour un Yohan Rossel (Citroën) décidément peu verni ce week-end. Résultat : Andreas Mikkelsen (Skoda) mène la danse devant Erik Cais (Ford, 43") et Nikolay Gryazin (Skoda). Munster glisse en 4ème position, et devient donc 3ème meilleur Junior. 

 

Après l'ES14, Freddy Loix et Pieter Tsjoen (Skoda) étaient 24èmes du général et toujours 3èmes en WRC2 Master Cup. (Vincent Franssen) 



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet