logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Le Mans : les Belges confiants après le Pesage

Circuit 11/06/2019


 

Ce dimanche et ce lundi, la grande semaine des 24 Heures du Mans débutait par le traditionnel Pesage, qui se tient en ville, et où les trois pilotes belges engagés avaient le moral gonflé à bloc, à commencer par Laurens Vanthoor, pilote de la Porsche #92 qu’il partage avec Michael Christensen et Kevin Estre, premier Belge à se présenter devant les commissaires. Vainqueur en GTE Pro l’an dernier, mais pigiste en WEC, Laurens est visiblement très heureux de retrouver Le Mans et son ambiance hors du commun : "Je suis très confiant. La voiture marche très bien, nous avons gardé le même set-up que l’an dernier et j’ai entière confiance en mes équipiers. Je pense que nous pourrons rééditer l’exploit de l’année dernière, mais la course est longue et difficile."

 

Vandoorne recordman de vitesse

 

Lundi, ce sont les deux autres Belges au départ qui rejoignent le centre-ville, à commencer par le Rookie Stoffel Vandoorne, qui a fait forte impression à la journée test sur la BR1 #11 du team russe SMP Racing qu’il partage avec Vitaly Petrov et Mikhail Aleshin. Au point de réaliser la vitesse la plus élevée de tout le plateau sur un circuit qu’il n’a pratiqué que sur simulateur : "Je me suis très rapidement adapté au circuit du Mans, avec ses longues lignes droites et ses courbes rapides. Nous étions très bien préparés et nous avons une voiture très fine au niveau aérodynamique. Elle va très vite et est très stable, mais je ne m’étais pas rendu compte que j’avais passé la barre des 350 km/h, parce qu’à l’endroit où ils mesurent la vitesse, nous sommes déjà concentrés sur le freinage pour Mulsanne."

 

Mais la vitesse de pointe n’est pas tout. "Dans les chicanes, c’est plus compliqué, ajoute Vandoorne, car nous n’avons pas beaucoup d’appuis. En courbe, la voiture bouge beaucoup, et les deux chicanes sur les Hunaudières restent très difficiles à passer."

 

Vandoorne découvre aussi l’ambiance du Mans : "C’est très particulier, je dirais même unique, mais je pense que je ne suis pas au bout de mes surprises, avec le reste de la semaine et les rendez-vous avec le public et notamment la Grande Parade des pilotes. Je suis en tous cas heureux d’être ici..."

 

Maxime Martin beaucoup plus confiant

 

Le vainqueur de la catégorie GTE Pro aux 6 Heures de Spa ne cache pas sa joie d’être au départ des 24 Heures du Mans. Radieux, taquin avec ses équipiers, Maxime Martin aborde ces 24 Heures dans de meilleures conditions que l’an dernier : "L’année dernière, nous avions une toute nouvelle voiture et nous avons dû faire un gros travail de mise au point. Pour donner une idée, l’année dernière à la Journée Test, nous étions à 6 secondes et cette année nous sommes à 6 dixièmes ! Nous avons beaucoup travaillé pour comprendre la voiture." Cette année, il n’a donc pas droit à l’erreur.

 

Maxime partagera l’Aston Martin Vantage #97 du team officiel avec Alexander Lynn et Jonathan Adam. Et ils se verraient bien fêter à leur manière les 60 ans de la victoire d’Aston Martin au classement général des 24 Heures du Mans ! (Christophe A. Gaascht / Photos Letihon.be - C. Delfosse)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet