logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Guillaume De Ridder veut retrouver le World RX en 2022

Divers 29-11-2021


 

“Remporter ce championnat RX2e était l’objectif de ma saison et il me faudra quelques jours pour réaliser la portée de ce titre...", soulignait Guillaume De Ridder à l'arrivée de sa demi-finale. Nanti de 9 points d'avance sur Jesse Kallio au classement général du championnat avant ce dernier rendez-vous du Nürburgring, Guillaume De Ridder est parvenu à concrétiser ses objectifs sur un tracé allemand perturbé par des conditions climatiques particulièrement rudes. 

Entre la neige et les températures négatives observées tout au long du week-end, l'étape du Nürburgring a constitué une première inédite depuis la création du Championnat du Monde FIA de Rallycross en 2014. Si son adversaire majeur pour le titre Jesse Kallio n'a pas manqué de mettre le pilote belge sous pression en revendiquant le gain du classement intermédiaire à l’issue des qualifications et en réduisant de 9 à 8 unités son débours en amont des phases finales, Guillaume De Ridder a parfaitement su réagir aux assauts du Scandinave. 

En effet, en remportant sa demi-finale, le pilote bele scorait les derniers points dont il avait besoin pour sceller l'issue de cette saison 2021. “Théoriquement, le titre était acquis dès l'arrivée des demi-finales. La seule chose qui pouvait m'empêcher de remporter le championnat aurait été une disqualification en finale, donc je n'avais clairement pas pour objectif de forcer le sort pour aller chercher cette victoire” 

Pourtant auteur du meilleur envol à l’extinction des feux, Guillaume De Ridder ne laissera guère le choix des armes à ses adversaires à l’amorce du premier virage. Si Jesse Kallio a tout tenté pour revenir sur son homologue belge, rien n’empêchera le champion FIA RX2e de convertir une troisième victoire en cinq courses disputées cette saison. 

“Jesse m'a donné pas mal de fil à retordre ce week-end. Clairement, il a réussi à se montrer plus rapide que moi durant ces deux jours et il méritait également cette dernière victoire de la saison, mais je pense que tout le travail que j'ai pu entreprendre cette saison pour cerner de quelle manière être le plus efficace possible sur les départs arrêtés a porté ses fruits. J'ai réussi à prendre le meilleur envol en finale et c'est grâce à cela que j'ai été en mesure de décrocher cette ultime victoire. A ce niveau de la compétition, tout se joue sur d’infimes détails”, explique Guillaume avant de poursuivre, 

“Ce dernier week-end de la saison n'a pas été simple. J'avais tout de même une sacrée pression sur les épaules. Je savais que je n'avais pas le droit à l'erreur. Même si je pouvais m'appuyer sur une avance assez confortable, je ne pouvais pas me permettre la moindre approximation. Il fallait absolument que je reste le plus propre possible pour éviter les crevaisons. Et entre les portions en terre en constante évolution et les vibreurs très agressifs du Nürburgring, il fallait clairement être vigilant. Ce week-end, j'ai dû piloter contre-nature, mais cela ne m'a pas empêché d'atteindre mon objectif. Au delà du titre, l'expérience que j'ai pu accumuler cette année en parvenant à cerner les détails qu'on se doit de maîtriser avec la technologie électrique ne manquera pas de m'être utile pour la suite. L'objectif désormais est de retrouver le championnat du Monde FIA de Rallycross en 2022 ! Je crois avoir prouvé mes qualités cette année et la transition du thermique à l'électrique en World RX l'an prochain est le moyen idéal de mettre en évidence mon savoir-faire"

 

Il n'y a plus qu'à croiser les doigts... (Vincent Franssen)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet