logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

GP Pays-Bas : à Verstappen le dernier mot contre le chrono

Monoplace 03-09-2022


 

Il ne fallait pas trainer en route à l’occasion de la Q1 de ce Grand Prix des Pays-Bas. Et pour cause, hormis Max Verstappen (Red Bull), qui rappelait qu’il était le poleman l’an passé, et accrochait un chrono incontesté de 1’11’’317, presque tous les autres pilotes étaient sur la sellette. Pour preuve, derrière Hamilton (Mercedes), 2ème à 14 millièmes du Néerlandais, Tsunoda (Alpha Tauri), à 110 millièmes, surprenait son monde en signant le 3ème chrono. Le Japonais devançait une Ferrari, celle de Leclerc, une McLaren, celle de Norris, et la deuxième Mercedes de Russell. Même Sainz (Ferrari), 14ème, frôlait la correctionnelle.

 

Au final, les perdants avaient pour nom Bottas (Alfa Romeo) - à plus d’un dixième de son équipier Zhou -, Magnussen (Haas), Ricciardo (McLaren), Vettel (Aston Martin) et Latifi (Williams), tous assez loin de leurs équipiers respectifs. L’Allemand était en route vers la Q2 quand il perdait le contrôle de sa monoplace dans l’avant-dernier virage.

 

Q2 : Sainz fait planer le doute

 

La Q2 était interrompue avant même d’avoir commencé en raison d’un fumigène lancé sur la piste par un supporter de Verstappen, trop enthousiaste, qui se faisait d’ailleurs exclure du circuit.

 

Cela ne changeait rien à la motivation du héros local, qui, en pneus usés, frappait encore plus fort d’entrée (1’10’’927), laissant Hamilton à 148 millièmes. Suivaient Perez (Red Bull), Stroll (Aston Martin) et Russell (Mercedes).

 

Leclerc s’approchait à 61 millièmes du Néerlandais, mais dans les ultimes instants, les chronos tombaient : Sainz (1’10’’814) prenait le commandement devant Russell à 10 millièmes. Derrière Verstappen, finalement troisième, suivaient Leclerc, Hamilton, Norris, Perez, Stroll, Schumacher (Haas) et Tsunoda, qui complétaient le top 10.

 

Les perdants de la Q2 n’étaient autres que Gasly (Alpha Tauri), les Alpine d’Ocon et Alonso, Zhou (Alfa Romeo) et Albon (Williams).

 

Q3 : Verstappen double la mise à Zandvoort

 

Comme en Q2, Verstappen entrait le premier en piste pour un temps canon (1’10’’515). Mais Leclerc faisait encore mieux pour 59 millièmes. Suivaient Hamilton et Sainz à 2 et 3 dixièmes, et un peu plus loin Perez et Russell.

 

Il restait néanmoins une tentative pour tous ces pilotes. Leclerc améliorait encore son chrono mais Verstappen sortait un deuxième secteur idéal pour arracher la décision (1’10’’342). Plus rien ne changerait en effet car Perez, 5ème, partait en tête-à-queue dans le dernier banking. Pour Sainz, 3ème à 92 millièmes, Hamilton, 4ème, Russell, 6ème et les autres, c’en était fini. Il n’y aurait plus d’amélioration. Norris, Schumacher, Tsunoda et Stroll complétaient les 5 premières lignes de la grille de départ du Grand Prix des Pays-Bas.

 

Verstappen signait donc sa 17ème pole position. Mais avec trois pilotes en un dixième, le Grand Prix des Pays-bas s'annonce des plus indécis. (René-Jean Labrique / Photos Fred Vautier)



Spa Racing yaco oil Ice Driver Canada

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet