logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

GP Italie : tiens, revoilà Max Verstappen avant les qualifs

Monoplace 10-09-2022


 

Et de quelle manière ! Dans cette dernière séance d’essais libres, Max Verstappen a survolé la concurrence, signant le meilleur chrono d’abord en pneus Mediums, puis en pneus tendres dans les dernières minutes. Au final, le leader du championnat du monde bouclait un chrono de 1’21’’252, laissant la première Ferrari, celle de Charles Leclerc, à 347 millièmes. Avec Sergio Perez (Red Bull), en 3ème position devant Carlos Sainz (Ferrari), déjà à plus d’une demi-seconde, il était clair qu’il allait encore falloir compter sur les monoplaces autrichiennes pour ce Grand Prix d’Italie.

 

Derrière ce quatuor, tous les autres pilotes étaient au-delà de la seconde. A commencer par Alonso (Alpine), 5ème, qui précédait Norris (McLaren), Russell (Mercedes), Tsunoda (Alpha Tauri), Ocon (Alpine), Hamilton (Mercedes), regroupés seulement en quelques dixièmes.

 

Zhou (Alfa Romeo) était un peu plus loin qui précédait Gasly (Alpha Tauri) et les deux Williams de Latifi et de Vries. Pourquoi le Néerlandais ? Tout simplement parce qu’Alex Albon, victime d’une crise d’appendicite, avait dû être opéré en urgence, hier soir en Italie. Le Thaïlandais était évidemment forfait pour la suite du week-end et donc remplacé au pied levé par Nyck de Vries. Déjà au volant d’une Aston Martin, hier matin, en FP1, l'ex-champion de Formule E se voit ainsi proposer l’occasion de débuter en Grand Prix au volant d’une Williams. Crédité d’une vingtaine de tours pendant cette FP3, avec un passage au large dans Lesmo, il décrochait un 14ème chrono honorable à un dixième de Latiti.

 

De Vries devançait Ricciardo (McLaren), Bottas (Alfa Romeo), Vettel (Aston Martin) et Magnussen (Haas. Schumacher (Haas), longtemps bloqué aux stands par un embrayage défaillant, et Stroll (Aston Martin), fermaient la marche au-delà de deux secondes du meilleur chrono.

 

Une nouvelle fois, Max Verstappen s’annonce comme favori de la qualification qui a commencé à 16 heures. Mais il faudra attendre plus longtemps pour connaitre la grille de départ puisque pas moins de sept pilotes seront pénalisés pour différents changements mécaniques. A savoir Verstappen lui-même, mais aussi Perez, Ocon, Magnussen, Tsunoda, Sainz et Hamilton. (René-Jean Labrique)



Spa Racing yaco oil Ice Driver Canada

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet