logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

GP Abu Dhabi : à Verstappen le dernier mot contre le chrono !

Monoplace 11-12-2021


 

Une fois encore, ils étaient devant. Ils ont dominé. Et demain, ils garniront la première ligne de la grille de départ. Max Verstappen et Lewis Hamilton ont conclu la qualification du Grand Prix d'Abu Dhabi dans cet ordre, résultat d'un tour d'anthologie signé par le Hollandais de Red Bull dès le début de la Q3, avec la précieuse collaboration de son équipier Sergio Perez. Sur le compte, le Britannique de Mercedes n'a pu répliquer, se retrouvant même à 0"371 ! Avantage Verstappen, donc, qui partira en pneus tendres, tandis que Hamilton sera en médiums au moment de l'envol. Voilà qui promet... 

 

Derrière ces deux-là, on attendait les lieutenants Perez et Bottas... mais c'est Lando Norris (McLaren) qui a surgi tel un petit diable. Ce dimanche, le jeune Britannique aura son mot à dire dans le duel Verstappen/Hamilton. Il tentera de vaincre, sans être à la base d'une quelconque manoeuvre pouvant faire basculer le titre dans le clan Mercedes ou Red Bull. Pas si simple. Norris s'élancera aux côtés de Sergio Perez, tandis que Carlos Sainz (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes) ganiront la troisième ligne. Charles Leclerc (Ferrari), un Yuki Tsunoda (Alpha Tauri) très à son aise en dépit de l'annulation de son premier chrono, Esteban Ocon (Alpine) et Daniel Ricciardo (McLaren) ont complété le top 10. 

 

Ce qui signifie que Fernando Alonso (Alpine), gêné dans son ultime tentative, est resté bloqué en Q2, tout comme Pierre Gasly (Alpha Tauri). 

 

Déceptions pour George Russell (Williams) et Kimi Räikkönen (Alfa Romeo), qui n'ont quant à eux pas passé le cap de la Q1... 

 

Voilà, les données sont connus, ce dimanche, sur le coup de 14 heures, heure belge, l'ultime affrontement pourra débuter. Qu'ol dure le plus longtemps possible... (Vincent Franssen / Photos Fred Vautier)



Spa Racing yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet