logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Fun Cup : DRM Motorsport a atteint ses objectifs en 2021

Circuit 24-11-2021


 

Il y a sept ans, Matthieu de Robiano réalisait un de ses rêves en lançant son écurie de course : DRM Motorsport. Le dimanche 14 novembre 2021 sur le circuit de Lédenon, la formation bruxelloise a touché au but suprême en devenant championne 2021 de l’European VW Fun Cup tout en décrochant le titre dans la super-saison 2020-2021 ! Déjà lauréate dans la catégorie Biplaces avec la fameuse Car Pass en 2019, l’équipe basée non loin de l’Altitude Cent décroche ainsi les deux plus beaux trophées de son palmarès.

 

"Ce fut vraiment une saison très éprouvante mais aussi très belle, confie Matthieu de Robiano, directeur de DRM. Décrocher le titre 2021 fut loin d’être facile, mais nous avons su apprendre de nos quelques défaites pour revenir plus forts à chaque fois. Cette couronne, il a réellement fallu aller la chercher. Ce n’est pas pour rien si nous sommes déclarés champions d’Europe pour seulement un demi-point. Je suis très fier de toute l’équipe DRM qui n’a pas ménagé ses efforts pendant toute la saison. Bien sûr, le bilan aurait pu être encore meilleur si nous avions connu plus de réussite dans les autres catégories, mais ne boudons pas notre plaisir. Être champion au classement général est un moment-clé dans l’histoire de toutes les équipes."

 

La #477 DRM Autographe Cup est arrivée dans le Gard avec un demi-point d’avance sur sa rivale pour le titre. Cédric Bollen, Sébastien Kluyskens et Maxime Soulet faisaient une première partie du travail en remportant de justesse la première course programmée dimanche matin. S’ils devaient se contenter de la médaille d’argent dans le deuxième acte, cela leur suffisait pour être sacrés pour… un demi-point ! "Ce fut très tendu jusqu’au dernier tour, car nous n’avions aucune marge d’erreur mais au final, c’est passé !, explique Sébastien Kluyskens. Cette saison fut loin d’être facile parce que nous n’avions plus le droit au moindre faux pas après notre abandon du Franco Fun Festival. Mais nous sommes parvenus à décrocher des victoires quand il le fallait comme à Mettet, en Alsace, à Lédenon et, évidemment, aux 25 Heures. Nous remercions chaudement toute l’équipe DRM Motorsport et nous nous attendons à une riposte féroce en 2022. Comme à notre habitude, nous ferons tout pour conserver notre titre."

 

Après avoir singulièrement manqué de réussite en Alsace et à Zolder, la #2 DRM Autographe Fun a retrouvé le chemin de la victoire dans le sud de la France. Stéphane Lémeret et Ulysse De Pauw se sont imposés assez nettement dans la catégorie Fun tout en finissant à chaque fois sur le podium du classement général. "Les désillusions rencontrées au fil de la saison ne nous ont pas permis d’être champions dans notre classe, mais achever l’année sur deux victoires est une excellente façon de rappeler à tout le monde que nous étions bel et bien les plus rapides en Fun cette saison, commente Ulysse De Pauw. La #2 était très performante, ce qui nous a permis de faire souvent jeu égal avec les meilleurs équipages du championnat Cup et de nous qualifier sur les deux premières lignes à chaque fois. Nous avons tout de même remporté la course en lever de rideau des 24 Heures du Mans. En plus des 25 Heures avec la #477, la #2 aura ainsi permis à DRM de remporter les deux courses les plus prestigieuses de la saison. J’ai hâte de retrouver le monde de la VW Fun Cup en 2022 car c’est un championnat que j’apprécie avec des bagarres en permanence mais toujours correctes."

 

La seule déception est à mettre à l’actif de la #199 DRM Materne Credeco qui fut à nouveau accablée par la malchance. Philippe Denis, Quentin Denis, Martin Businaro et Jean-Luc Heymans devaient terminer sur le podium de la catégorie Pure. Malheureusement, deux Stop & Go pour excès de vitesse dans la voie des stands les ont fait échouer au pied du Top 3 à chaque fois. "Sans cette double pénalité, nous aurions pris au moins la 3ème place lors de chaque course et terminé sur le podium final du championnat, précise Martin Businaro. Autant dire que  nous l’avions assez mauvaise dimanche soir, surtout qu’un excès de vitesse dans la pitlane est quelque-chose de facile à éviter. Cette finale à Lédenon est en soi le reflet de notre saison 2021 où nous avons été en lice pour le podium à toutes les manches, mais une erreur humaine nous a fait louper le coche à chaque fois, sauf en Alsace. C’est d’autant plus rageant que nous avons signé trois podiums en trois courses l’an dernier alors que nous formions un quatuor moins homogène. Cela dit, il faut rester positifs. Nous formions un des meilleurs équipages de la catégorie Pure et nous avons montré de très belles choses. Je pense qu’on peut nous citer parmi les révélations de cette saison 2020-2021. J’ai été ravi de faire équipe avec Philippe, Quentin et Jean-Luc qui sont devenus des amis. Rendez-vous en 2022 pour la revanche !"

 

Quelques jours après cette finale riche en émotions, DRM Motorsport a entamé ses préparatifs pour la saison prochaine qui doit débuter sur le Circuit de Mettet à la mi-mars. L’écurie de Matthieu de Robiano annoncera ses différents équipages dans le courant de l’hiver. (Vincent Franssen & Com / Photos Letihon.be)



yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2021 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet