logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Fiesta Sprint Cup : Nathan Vanspringel revendique le top 3 en 2020

Circuit 10-12-2019


Dans la foulée d’Ayrton Redant en 2018, Nathan Vanspringel a décroché cette saison le titre dans la Junior Ford Fiesta Sprint Cup powered by Hankook. Pour atteindre cet objectif, le jeune pilote de 16 ans, évoluant au volant de la #29 Vanspringel Automobiles Brussels, a dû rester attentif jusqu’au bout à ses collègues débutants Alexander Borgmans et Giovanni Van Lil, sans oublier Hanne Terium, un peu plus expérimentée.

 

Des neuf Juniors qui avaient pris part à la compétition l’année précédente, seule Hanne Terium signait pour une deuxième saison. Ce qui signifie que tous les autres étaient des débutants.

 

Lors du Zolder Superprix, Terium focalisait dès lors toute l’attention : au volant de la #40 EMG Motorsport, elle bondissait en 3ème position sur la grille de départ – derrière Longin et Herremans, mais devant De Saeger et Huart – et lors de la Course 1, personne ne pouvait l’empêcher de décrocher la victoire chez les Juniors devant les débutants Giovanni Van Lil et Nathan Vanspringel. Lors de la Course 2, Hanne se maintenait en 3ème position du classement belge, étant de nouveau la plus rapide en Junior devant Van Lil et Vanspringel, mais au 12ème tour, elle se faisait surprendre par un bris de moyeu au niveau de la chicane Villeneuve, sortant de la piste. Giovanni Van Lil l’emportait au volant de la #94 Belgium Driver Academy devant Nathan Vanspringel et Alexander Borgmans, sur la #14 Niels Lagrange by FordStore Morren Motor.  

 

“Hanne était clairement la référence, et à cet instant de la saison, elle était toujours trop rapide pour moi, commentait Nathan. Giovanni a pu l’emporter en raison de la malchance de Hanne, et j’ai directement su que j’allais devoir me concentrer sur Giovanni. Après Zolder, il menait le classement devant Hanne et moi-même.’’

 

S’en suivait pour Nathan un week-end étrange dans les Ardennes. Lors des qualifications du week-end de Spa Euro Race, il détruisait complètement la #29, devait passer un peu de temps à l’infirmerie avant de prendre le volant d’une Fiesta prêtée par Floral en Course 1, entamant un superbe duel contre… Giovanni Van Lil, bien sûr. Et Hanne Terium dans tout ça ? Impliquée dans un violent accrochage juste après le départ – Tom Feyaerts était lui aussi concerné -, prenant à son tour la direction de l’hôpital !

 

“Giovanni était vraiment déchaîné, et il a fallu attendre la fin de la course pour que je le récupère enfin en visuel. J’ai continué à lui mettre la pression, et dans l’avant-dernier tour, il a commis une erreur et j’ai pu passer. Alexander Borgmans a complété le podium. Lors de la Course 2, je n’ai pas pu tout donner – le moteur a montré des signes de faiblesse – Giovanni a perdu du terrain suite à un accrochage avec un Hollandais, ce qui a laissé quartier libre à Alexander Borgmans, qui l’a emporté devant Gilles Vervisch, qui disputait sa première course, moi-même, et Van Lil, qui restait aux commandes du championnat.’’

 

La manière dont Giovanni a dominé la Course 1 lors du week-end Blancpain sur le Circuit de Zandvoort – à un certain moment, il pointait même entre Derdaele et Longin – faisait comprendre à tout le monde qu’il n’allait pas facilement abandonner la tête du classement. Hélas, en pleine bagarre avec Vanspringel, Van Lil se laissait surprendre lors du 5ème tour au niveau de la courbe Hugenholtz, touchant un vibreur et percutant le mur du Virage 3 avec violence.

 

“Après Spa la #29 n’avait pu être réparée, et nous avions jeté notre dévolu sur l’ex-Verbesselt. Sous la pluie, avec zéro visibilité, j’ai pris Giovanni en chasse, et je ne pouvais qu’attendre le moment où il allait commettre une petite faute. Ce qui est arrivé. Hanne est restée dans mon sillage direct, renvoyant Alexander en 3ème position. Un résultat qui me permettait de prendre les commandes du championnat devant Alexander et Van Lil.’’ 

Sans Van Lil – qui décidait de déclarer forfait en vue des Gamma Race Days sur le TT Circuit Assen – Nathan décrochait deux victoires faciles sous le regard de quelque 100.000 spectateurs. Avec à deux reprises Alexander Borgmans et Hanne Terium pour compléter le top 3.

 

“En vitesse pure, Hanne restait ma référence. Mais elle a de nouveau été frappée par la malchance. Lors de la Course 1, elle ne franchissait même pas la ligne d’arrivée. Dommage.’’

 

Après une longue pause, Nathan était de retour, et le peloton de la Ford Fiesta Sprint Cup reprenait la direction du plus beau circuit du monde. En avant-programme des TCR SPA 500, Giovanni Van Lil était de nouveau de la partie, et cela, Nathan allait pouvoir s’en apercevoir !  

 

“En dépit d’un très mauvais départ, Giovanni bondissait dans ma roue. Hanne se fendait elle aussi d’un solide début de course, mais elle finissait par partir à la faute. C’est seulement dans le dernier tour que Giovanni prenait le meilleur, et de mon côté, je parvenais à conserver Hanne en 3ème position. Lors de la Course 2, la piste était très piégeuse au niveau des Combes. J’ai failli finir dans le mur, et dans l’imbroglio, Giovanni est sorti de la piste, perdant de nombreuses places. J’ai dès lors renoué avec la victoire devant le débutant Mathieu Eloy. Alexander Borgmans connaissait un week-end ‘sans’, achevant sa course par une sortie de piste dans le Raidillon.’’

 

La veille des Hankook Finale Races, Nathan Vanspringel comptait 102 points, contre 80 à Alexander Borgmans, 74 à Hanne Terium et 63 à Giovanni Van Lil. Ces deux derniers étaient plus que décidés à finir la saison en force, s’invitant au duel attendu entre Vanspringel et Borgmans. Van Lil décrochait d’ailleurs la pole position, avant de tenter un tour encore plus rapide. Il partait à la faute et achevait la séance contre le rail de protection. Game Over. Encore moins bien pour Hanne Terium : lors du premier tour de la qualification, elle sortait de la piste, étant contrainte de jeter le gant. Nathan l’emportait à deux reprises devant le vainqueur du Contest et débutant Dylan De Wolf et Alexander Borgmans, qui parvenait néanmoins à sauvegarder sa deuxième place au classement. 

 

“Ce n’était pas de belles victoires. J’ai d’ailleurs retiré plus de fierté au classement général, après un duel avec Philippe Huart, Toon Bosmans et Jop Rappange. Sans les fautes à répétition de Hanne et Giovanni, la saison se serait passée de manière bien différente. Car ils ont allègrement démontré qu’ils étaient du même niveau, et en leur présence, je n’aurais pas eu aussi facile de l’emporter. J’ai été régulier dans ma moisson de points – 12 sur 12 – j’ai progressé de course en course, engrangeant toujours un maximum d’unités. J’ai vécu une saison incroyable. Merci à ma famille et à Vanspringel Automobiles. Cela me donne fort envie de poursuivre à ce niveau. Avec cette fois une place dans le top 3 absolu comme objectif.’’

 

Au classement final de la Ford Fiesta Sprint Cup powered by Hankook, Nathan Vanspringel a pris la 6ème place, juste devant Alexander Borgmans, Hanne Terium et Giovanni Van Lil. L’an dernier, le champion Junior Ayrton Redant était parvenu à lutter pour le titre absolu jusqu’à la dernière course, avant de le louper pour deux petits points. (Vincent Franssen / Photos Letihon.be)



R Tech

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2020 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet