logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

Escort Rally Special : les Britons restent les maîtres de la région de Chimay

Historic 15-09-2022


 

Passionné d’Escort ou non, le public était une nouvelle fois très nombreux du côté de Chimay pour un événement qui devient une réelle référence européenne. Avec une ambiance exceptionnelle, la quatrième édition de l’Escort Rally Special fut un réel succès. Même si le nombre de partants était un peu moins élevé que d’habitude (Brexit, crise ou encore concurrence d’une autre épreuve européenne avec la présence d’un certain Mikko Hirvonen qui souhaite vraiment venir à Chimay à l’avenir…), le bilan était très satisfaisant, avec non moins de 79 Escort au départ.

 

Avec une spéciale en plus le dimanche (soit trois boucles de quatre spéciales) et deux passages sur le circuit de Chimay tant le samedi que le dimanche, le parcours était très apprécié des concurrents. Ex-aequo avec Christopher O’Callaghan le premier soir, Frank Kelly (MK2 à moteur Millington) n’avait plus qu’à gérer son avance sur l’Irlandais Jack Newman et sa monture à moteur Honda le lendemain... Malheureusement pour les O’Callaghan, le fils rencontrait un souci mécanique tandis que le père partait à la faute trop rapidement. Finalement, c’est Barry Jones, avec une autre Millington, qui grimpait sur le podium final. Très impressionnant le premier soir pour une première en Belgique, le jeune Anglais Josh Payton, au volant d’une MK2 à moteur Vauxhall moins puissant, finissait néanmoins aux portes du top 5 derrière l’Irlandais Paul Reid et le Luxembourgeois Bob Kellen. Enfin, on n’oubliera pas la jolie 9ème place de Laurent Detal et Grégory Libioul, premier équipage belge avec leur MK2 en pneus de tourisme.

 

Déjà très impressionnant il y a un an face à François Duval, l’Anglais Gareth James doublait la mise avec son MK2 à moteur BDG du côté des Escort Classic, conformes à la fiche d’homologation de l’époque. Avec une mécanique similaire mais dans une caisse de MK1, le Suisse Florian Gonon reconnaissait la supériorité de son adversaire du jour et se satisfaisait de sa deuxième place. Troisième de la première spéciale derrière ces deux références européennes, Patrick Snijers rencontrait divers soucis sur son MK2 mais repartait jusqu’à la fin du rallye pour le plus grand plaisir des spectateurs. Finalement, c’est l’Anglais Gareth Bevan qui montait sur la plus petite marche du podium. Au pied de celui-ci, le double champion de France historique, François Foulon, se régalait une nouvelle fois sur les spéciales belges.

 

Si Michel Horgnies était le premier belge au classement, Eric Gressens finissait 6ème aux côtés d'Olivier Breittmayer et sa superbe MK1. Juste derrière, très belle performance également pour Thaddé Plater-Zyberk et une autre MK1 à moteur BDG.

 

Dernier classement, celui réservé aux moteurs huit soupapes voyait une belle surprise avec le Français Eric Forney qui s’imposait pour 8 petites secondes face à son compatriote Henri Laignel. Troisième jusqu’à la dernière spéciale du circuit, Arnaud Delchambre était malheureusement un peu trop optimiste sur le jump, de quoi le contraindre à l’abandon à quelques mètres de l’arrivée. Très sportif, Benoit Gillot, finalement sur le podium, lui laissait sa coupe.

 

Parmi les belles histoires de l’épreuve, on retiendra encore l’arrivée et les jolis passages d’Aymerick Maslowski pour son tout premier rallye avec une monture terminée le samedi en toute fin de journée.

 

Assurément, le bilan du Hainaut Motor Club était une nouvelle fois très positif à l’issue d’une épreuve qui a trouvé un cadre idéal en évoluant au sein du circuit de Chimay et de sa région. Les spectateurs étrangers étaient également nombreux à avoir effectué le déplacement vers la Belgique. Même s’il était contraint à l’abandon, l’histoire du pilote de NASCAR Kile Tilley est également à souligner. Réel passionné des épreuves automobiles, le pilote professionnel était à Chimay après avoir vu les vidéos des dernières éditions. Un véritable inconditionnel qui a rendez-vous à Goodwood le week-end prochain avant d’aligner une R5 au départ de rallyes en Amérique et au Canada ! Assurément, cet Escort Rally Special reste et restera une 'place to be' de la saison, comme le soulignait une nouvelle fois le vainqueur Frank Kelly. (Vincent Franssen & Com / Photos Jérôme Fiasse #1, #2, #4 & Pascal Giets #3, #5; #6)



Spa Racing yaco oil Ice Driver Canada

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet