logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Endurance : Guess Racing Europe fait le point sur ses intentions

Circuit 15/07/2011


 

Après l’annonce de l’arrivée d’une nouvelle équipe belge en LMP1, puis les forfaits successifs à Spa et Imola , nombreux sont les observateurs qui se posent des questions concernant l'avenir de cette désormais célèbre Lola-Judd Guess Racing Europe.
 
Après plusieurs pistes infructueuses cet hiver concernant des programmes en LMP2, Guess Racing Europe a décidé d’entrer en LMS avec une LMP1, en l'occurrence l'une des Lola-Judd de l'équipe italienne Racing Box. Etant une petite équipe privée, sans gros investisseurs institutionnels, se développant en grande partie sur ses fonds propres, la formation basée en périphérie bruxelloise a décidé de se servir de la Le Mans Series 2011 comme d’une saison test.
 
L'équipe doit cette année digérer le règlement LMS existant, anticiper les changements 2012, comprendre et adapter le circuit électrique, le système d'acquisition de données et la télémétrie de la voiture, mais aussi porter le matériel de course au niveau LMS.
 
La Lola-Judd LMP2 transformée en LMP1, voiture arrivée en pièces, a fait l'objet d'un remontage, et c'est surtout la partie électronique, complexe, qui a provoqué pas mal d'inquiétudes. Moteur, boîte, châssis, tout a donné satisfaction au terme des premiers tests, contrairement au système d'acquisition de données. Ce qui a abouti à l'annulation de la participation aux 1000 Km de Spa.
 
Une situation qui s'est améliorée par la suite, de nouveaux pilotes se joignant au programme de tests. Au terme d'un galop d'essai sur le circuit de Spa-Francorchamps, des ratés moteur sont apparues en fin de journée, ce qui a provoqué la coupure du système d'acquisition de données. De retour à l'atelier, l'équipe a décelé un important court-circuit, dont l'origine provenait du faisceau de la colonne de direction. D'où le forfait en vue d'Imola.
 
En dépit de ces contre-temps, l'objectif du team Guess Racing Europe est de disputer l'intégralité de la saison 2012, mais aussi Road Atlanta et Zhuhai ILMC cette année. La Lola-Judd LMP1 devrait donc se retrouver en piste dès la finale LMS de Silverstone, à la condition que tout soit définitivement en ordre sur la voiture. D'où l'explication de ces deux ajournements, le team préférant entamer le programme de courses avec une voiture en ordre de marche. En attendant, les journées de tests se poursuivent, le team se construit une certaine expérience, et l'équipe se consolide. Un peu de patience donc... (Vincent Franssen)


R Tech R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2018 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet