logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

Deflandre-Albert et Noelanders-Deflandre remportent les Classic Spring Roads 2017

Historic 29/10/2017


 

Pour la première fois – et sans doute la dernière – de leur histoire, les Classic Spring Roads, rallye de régularité pour voitures anciennes organisé de maîtresse façon par l’inusable Willy Lux, ont été conjuguées en mode automnal. Souhaitant avant tout éviter la période des vacances de Pâques, le maître d’œuvre a pu se rendre compte qu’une fin de saison sportive a aussi ses aléas. Résultat : la prochaine édition aura lieu dans… 5 mois déjà !

 

"On a fait une tentative, qui ne s’est pas soldée par un nombre suffisant de concurrents, explique Willy Lux. La décision est déjà prise : on va revenir à la formule printanière, en phase avec l’appellation de l’épreuve, en prenant bien soin de se positionner avant les vacances de Pâques. La date de la 7ème édition des Classic Spring Roads a d’ailleurs déjà été arrêtée : ce sera le samedi 24 mars 2018 !"

 

A la question de savoir s’il est possible de monter une telle épreuve en cinq mois seulement, Robert Rorife, en charge du parcours des Classic Spring Roads, répond par l’affirmative… mais nuance ! "Inutile d’espérer proposer un menu de qualité étalé sur deux jours dans un laps de temps aussi court, explique-t-il. Avec Willy, on a dès lors décidé que le millésime 2018 serait particulier, puisque organisé sur une seule journée, avec un départ l’après-midi, et une arrivée dans le courant de la nuit. Dès 2019, on en reviendra à une formule traditionnelle sur deux jours, le week-end avant le début des vacances de Pâques…"

 

Les favoris ont eu chaud !

 

Sportivement, cette édition des Classic Spring Roads a tenu toutes ses promesses. Si la catégorie des Experts ne brillait guère par un nombre d’engagés important, le suspense y a été total, et les faits de course nombreux. C’est ainsi que le favori Yves Deflandre, copiloté par l’excellent Yannick Albert, a perdu gros samedi après-midi, ‘posant’ sa Porsche 911 après une glissade sur un tapis de feuilles ! Résultat : 900 points de pénalité, et un leadership passant entre les mains de Johnny Delhez et Christian Bernard, réunis pour la première fois dans l’habitacle de la superbe Ford Escort MK1. Hélas, une bobine défaillante coûtait très cher à l’équipage, qui pouvait abandonner tout rêve de victoire, et même de podium.

 

Reparti à l’attaque ce dimanche, le duo Deflandre-Albert avait finalement le dernier mot, l’emportant devant la BMW 2002 Tii d’Hubert Musty et Patrick Lienne (vainqueurs en Classe 3), et la Porsche 911 de Didier et Florent Gathy. Delhez et Bernard échouaient au pied du podium…

 

Un Deflandre peut en cacher un autre

 

En ‘Classic’, l’épreuve n’a connu qu’un seul leader, l’équipage composé d’Yves Noelanders et Benoît Deflandre, le fils d’Yves ! "Et pourtant, il s’agissait du premier rallye de ma Volvo PV544 depuis sa restauration complète, explique Noelanders. J’avais décidé de participer avec un jeune copilote que je respecte beaucoup, en l’occurrence le fils d’Yves Deflandre. Il importe en effet d’encourager les jeunes afin qu’ils nous rejoignent sur ce genre d’événement. Pour le reste, pas l’ombre d’une hésitation, pas une erreur… mais l’obligation de ne surtout pas traîner en chemin malgré tout ! Les Classic Spring Roads sont une épreuve sportive, et tenir la moyenne sur des chemins couverts de feuilles, c’est parfois chaud ! Mais la victoire est au bout…"

 

Et Yves Deflandre, le lauréat en ‘Expert’, de rendre hommage à son fiston vainqueur en ‘Classic’ : "Aujourd’hui, je suis super fier de mon fils ! Je sais qu’il s’agit d’un futur grand dans le baquet de copilote…"

 

Derrière la Volvo PV544 cerise de Noelanders-Deflandre, la bagarre pour la deuxième place a fait rage entre l’autre PV544, la verte de Jean-Jacques Martens et Aswin Pyck, et la Ford Escort MK1 des Britanniques Mark et Susan Godfrey, grands habitués de l’épreuve. Si la Volvo prenait l’avantage le samedi, une sortie de route permettait au duo britannique de prendre l’avantage, et de le conserver jusqu’au bout pour… 0,5 point ! Ce qui s’appelle un final au sprint !

 

Le top 5 en ‘Classic’ était complété par Joseph et Julien Paisse (Porsche 914/6) d’une part, Chris et Olivier Proot (MG B GT) de l’autre. Preuve que la Régul’, c’est décidément une affaire de famille !

 

A noter les succès de Benoît Lohisse et Jérôme Bestgen (MG B GT V8) en Classe 3, et d’André Lamotte et Joseph Polet (Lancia Fulvia) en Classe 1. La Classe 2 était bien sûr l’apanage de la Volvo PV544 lauréate du classement général. Patrick Van Remoortel et Eddy Nys héritaient du prix de la voiture la plus ancienne avec leur incontournable APAL Coupé 1951, véritable fierté de la région, tandis que l’Austin Mini de Jordan Barrière et Thierry Lux, venus de Suisse, était la plus petite cylindrée du plateau. Sans surprise, Susan Godfrey était la meilleure dame, et l’équipage qu’elle forme avec son mari Mark le meilleur duo étranger.

 

Rendez-vous au printemps prochain pour la suite de l’histoire des Classic Spring Roads, avec un septième opus déjà prometteur… (Vincent Franssen / Photos Eddy Coppée)

 

Classement final Expert

 

  1. Deflandre-Albert (Porsche 911), 1309,6 points
  2. Musty-Lienne (BMW 2002 Tii), 2246,6 pts
  3. Gathy-Gathy (Porsche 911), 2590,4 pts
  4. Delhez-Bernard (Ford Escort MK1), 5674,0 pts
  5. England-Rushforth (MG B), 12132,5 pts

 

Classement final Classic

 

  1. Noelanders-Deflandre (Volvo PV544), 133,1 points
  2. Godfrey-Godfrey (Ford Escort MK1), 211,4 pts
  3. Martens-Pyck (Volvo PV544), 211,9 pts
  4. Paisse-Paisse (Porsche 914/6), 356,5 pts
  5. Proot-Proot (MG B GT), 516,8 pts
  6. Lohisse-Bestgen (MG B GT V8), 662,0 pts
  7. Van Peer-Van Peer (BMW 2002 Tii), 724,5 pts
  8. Lamotte-Polet (Lancia Fulvia), 843,4 pts
  9. Guns-Guns (Jaguar XK 150 OTS), 900,9 pts
  10. Guilmain-Lys (Porsche 924 S), 1265,9 pts
  11. Mathoul-Van Damme (Alfa Romeo Giulia), 1920,1 pts
  12. Boes-Vandendijk (MG B), 2049,9 pts
  13. Piret-Piret (BMW 318i E30), 2050,2 pts
  14. Fontaine-Van Damme (Lancia Fulvia HF), 2144,4 pts
  15. De Vos-Laroye (Alfa Romeo Giulia Sprint), 2387,6 pts
  16. Van Remoortel-Nys (APAL Coupé 1951), 2223,5 pts
  17. Van Den Broeck-Avanzini (Porsche 911 Carrera RS), 2525,4 pts
  18. Collignon-Felot (BMW 2002 Ti Alpina), 2714,4 pts
  19. De Paep-Belis (Volvo Amazon 123 GT), 2984,3 pts
  20. Barrière-Lux (Austin Mini), 3594,6 pts
  21. Van Walle-Vis (Porsche 914/6 Targa), 5445,8 pts
  22. Ponet-Wyckmans (MG B GT V8), 5751,7 pts
  23. Beekens-Beekens (MG B GT V8), 7313,4 pts

 



R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet