logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

De l'Ardenne Bleue à l'East Belgian Rally, histoire d'une naissance

Rally 21-09-2022


 

Ce prochain samedi, l'East Belgian Rally constituera la 8ème manche du Kroon-Oil Belgian Rally Championship 2022. Comme nous l'avons déjà fait par le passé, nous laissons la parole à notre confrère Koen Wijckmans, qui a publié sur son excellent site de souvenirs www.bourgoigniebirrellspa72.be un article expliquant les circonstances qui ont abouti à la création d'un East Belgian Rally qui a pour particularité de mêler un club germanphone à un club flamand, le tout afin d'assurer la réussite d'un événement au sud du pays... 

 

En 2019, j’ai profité du passage de la Ford Fiesta Sprint Cup sur le Circuit de Spa-Francorchamps pour prendre la direction de Saint-Vith le samedi soir, afin d’aller saluer les responsables du Tieltse Automobielclub (TAC), qui, par mon intermédiaire, s’étaient impliqués dans l’organisation d’un rallye dans les cantons de l’est en 2010.

 

En 2009, l’East Belgian Rally disparaissait du calendrier. A l’époque, le championnat de Belgique ne comptait plus que sept épreuves, dont cinq au nord du pays, et seulement deux au sud. La disparition de l’East Belgian Rally était la conséquence de pertes financières enregistrées par RACE S.A., co-organisateur des 24 Heures de Spa, qui ne pouvait plus se permettre cette organisation en rallye. D'autant que, même pour une édition ‘light’ en 2009, un accord ne fut pas trouvé avec le Circuit de Spa-Francorchamps pour y organiser quelques spéciales. Une fois prise la décision de ne plus organiser cette épreuve, RACE restait propriétaire du nom, mais j'avais compris que je pouvais me mettre à la recherche d’un possible repreneur…

 

J’avais entre-temps appris à mieux connaître Boudewijn Baertsoen, du TAC de Tielt, et j’avais remarqué qu’il savait y faire. Après un premier contact – aux Lankenhallen à Ypres – sans réponse négative à ma question, mais preuve d’un intérêt à reprendre l’affaire, s’en sont suivies de nombreuses réunions avec le Tieltse Automobielclub, le club local AMC Sankt Vith, les communes de l’Eifel et Karl-Heinz Lambertz, alors Ministre-Président de la Communauté germanophone, avec pour thème l’organisation en commun d’une huitième manche du championnat de Belgique. Avec le déplacement de l’Haspengouwrally en début d’année – les autorités locales laissaient juste la possibilité de mettre le rallye sur pied aux mois de décembre, janvier ou février – une trop longue période était à combler entre l’Omloop van Vlaanderen et le Rallye du Condroz. Et comme Boudewijn et les siens étaient forts occupés en avril et mail par la mise sur pied du TAC Rally, le choix a été unanime de repositionner l’East Belgian Rally les 8 et 9 octobre 2010, avec Saint-Vith comme point central de l’épreuve.  

 

En fait, la naissance de l’East Belgian Rally, né Ardenne Bleue Rally, a à voir avec Pierre Delettre… En raison de règles trop strictes – traduisez FIA -, la Division 1 d’alors (le ‘grand’ championnat avec Spa, Ypres et le Condroz comme trois principales épreuves) était anémique. Raison pour laquelle l’organisateur spadois décidait de ne plus intégrer le championnat de Belgique. Ce qui signifie qu’en 2005, la saison nationale débutait sans les Boucles de Spa. Désireux de conserver dans la région de Spa et sur le circuit une manche d’ouverture du championnat de Belgique, le RACB, le Motor Club de Huy et le Circuit de Spa-Francorchamps parvenaient à mettre sur pied, en quelques petites semaines, l’Ardenne Bleue Rally, en remplacement de la classique hivernale. Le nom avait été choisi sous influence – et avec le soutien financier – de la Région, qui souhaitait promouvoir le tourisme (et les produits régionaux) de ladite ‘Ardenne Bleue’. Les dieux de la météo étaient conciliants avec les organisateurs réunis, puisque c’est sur un tapis uniformément blanc que les Polonais Kuzaj-Szepaniak, avec leur Subaru de chez Jos Boon, dominaient les 22 étapes spéciales enneigées, l’emportant devant Munster-Leyh et Colsoul-Jamoul. 

 

En 2006, Cols-Goddé triomphaient lors de la deuxième édition de l’Ardenne Bleue Rally, et après la désignation de RACE comme organisateur, il était déjà question en 2007 de l’Ardenne Bleue/East Belgian Rally – avec Verviers, le Karting de Francorchamps et Stavelot comme points d’assistance et d’arrivée – et Larry Cols l’emportait pour la deuxième fois devant la VW Polo de Freddy Loix. Dans l’ombre, Anthony Martin effectuait sa première sortie en tant que tout frais lauréat de la première édition du Ford RACB Rally Contest…

 

En 2008, la victoire revenait enfin à Loix-Buysmans, au volant de la naissante Peugeot 207 S2000. Sur le podium, la sobriété était de rigueur : lors des tests préparatifs, Larry Cols était sorti de la route au volant de la VW Polo de René Georges, et si le pilote était grièvement blessé, l’ingénieur Hans Goudezeune perdait la vie. Cette année-là, on voyait un certain Thierry Neuville, vainqueur du deuxième Ford RACB Rally Contest, prendre pour la première fois le volant de la Fiesta du Team Floral dans son jardin… (Koen Wijckmans & Vincent Franssen)

 

Source : www.bourgoigniebirrellspa72.be 



Spa Racing yaco oil Ice Driver Canada

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2022 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet