logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

BGDC : De Wit (M3) et Cristinelli-Duquesnoy (RCZ) brillent à Spa

Circuit 04/10/2015


 

Pour la première fois de son histoire, le Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) s’est produit dans le cadre d’une organisation du RAC Spa de Pierre Delettre, en l’occurrence le Racing Festival. Ce dimanche, 180 minutes de course figuraient au programme entre 14h15 et 17h15, une épreuve qu’il était possible de suivre sur place, bien sûr, mais également sur internet via la captation vidéo et les commentaires du speaker officiel sur le circuit.

 

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les rebondissements n’ont pas manqué lors de l’avant-dernier rendez-vous de la saison 2015. Comme on pouvait s’y attendre, les BMW M3 de la Division 3 dominaient les débats dès les qualifications. Il n’empêche, la pole et le leadership en début de parcours étaient l’apanage de Renmans, Van der Aa et Van Soelen, qui découvraient le BGDC au volant de leur M3 E46. Mais si la #416 semblait bien partie pour déjouer tous les pronostics, la dernière heure de course lui était fatale, un passage par les stands pour raison mécanique la renvoyant finalement en 3ème position !

 

La lutte pour la victoire devenait dès lors une affaire de pilotes évoluant en solo trois heures durant. Et à ce petit jeu, le toujours souriant Koen De Wit avait le dernier mot au volant de sa M3 E46 #64, s’imposant avec une bonne minute d’avance sur un Thomas Piessens évoluant exceptionnellement sans Stienes Longin, retenu par la finale de la NASCAR Whelen Euro Series à Zolder. Autres favoris dans la course à la victoire, Johan Huygens et Vincent Vandenabeele jouaient une nouvelle fois de malchance au volant de la M3 E46 #17, un contact entraînant une sortie de piste éliminatoire. Ce sont les M3 E36 #141 de Pirot-Pirot et #131 de De Volder-Dobbelaere qui complétaient le top 5 !

 

Une Peugeot… malgré tout en D1 !

 

Du côté de la Division 1, la course débutait par un énorme coup de théâtre, la Peugeot RCZ #1 de Benoît et François Semoulin s’immobilisant dès l’envol, la mécanique de la lionne refusant tout service. Le duo familial allait pouvoir repartir après une longue intervention, pour terminer dans les profondeurs du classement, à 20 tours des vainqueurs… Un résultat apparemment suffisant pour leur offrir le titre en Classe D (2 litres). A confirmer dans les prochaines heures au terme de savants calculs.  

 

Auteur de la pole position, Grégory Paisse avait bon espoir d’imposer la Peugeot RCZ #188 partagée avec Jérôme Heinen, mais un Drive-Through pour non-respect des limites de la piste, plus une grosse dose de malchance lors d’une neutralisation condamnaient Paisse et Heinen au général. Grégory parvenait à décrocher un podium final en D1 au prix d’une attaque de tous les instants.

 

Les RCZ #1 et #188 entravées dans leur élan, la victoire allait-elle échapper à une Peugeot ? Même pas ! Au volant de la #7, Cristinelli et Duquesnoy surgissaient en effet pour remporter la victoire en Division 1 et en Classe D (2 litres) devant la BMW 320i E46 WTCC de Heyninck et Sluys ! La meilleure des Renault Clio III, la #10 de Divoy et Asnong, échouait au pied du podium, devançant au passage du drapeau à damier la Clio sœur #110 de Frère-Hayot et l’autre BMW 320, la version ‘is’ de Van Colen et Despriet. Très belle remontée de la Vauxhall Astra Coupé #777 de Guy Katsers et Philippe Ménage, également handicapée par un Drive-Through pour dépassement des limites de la piste spadoise. Le top 10 de la Classe D était complété par la Peugeot RCZ #32 de Buffet-Buffet, la Renault Clio #59 de Car-De Robiano, et la meilleure des Honda Civic 2 litres, la #15 de Patrice Lacroix.

 

Dans les autres catégories, nouvelle victoire de la Nissan 200 SX-R #200 de Lannaux-Niclot en Classe E de la Division 1, la catégorie réservée aux mécaniques de 2,5 litres. La nipponne est venue à bout d’une meute de BMW, dont les meilleures 325i Clubsport Trophy. La #251 de Donniacuo et Scamardi prenait d’ailleurs une éclatante revanche après de frustrantes 24 Heures de Zolder dans cette course dans la course, décrochant la victoire et s’emparant des lauriers d’argent dans la Classe E. Les deux jeunes loups devançaient la M3 E36 #077 de Clermont-Grysouille, la 325i Clubsport #58 du reste de la famille Donniacuo et la 325i E90 #90 de Boeykens-Wastiels.

 

Victoire attendue de la Honda Civic #48 de Thiroux, Gillion et Breckpot en Classe C de la Division 1 (1600cc), tandis qu’en Classe B (1400cc), un bris de boîte de vitesses éliminait la Citroën AX #333 de Princen-Peeters dès la séance qualificative.

 

Reste le cas du BRCC Club, où la Renault 21 Turbo #121 de Danneels-Danneels-Gillot avait le dernier mot loin devant la VW Golf TDI #25 de De Wilde-Van den Berge-Van den Berge et la BMW 120d #120 de Bradt-Van den Hove.

 

L’ultime rendez-vous du BGDC 2015 sera bien sûr organisé dans le cadre de la Race Promotion Night de Zolder le samedi 7 novembre, lors d’une véritable endurance de 400 minutes qui promet également son lot de surprises, mais aussi un plateau une fois de plus très impressionnant. Car ce week-end à Francorchamps, ils étaient… 70 bolides sur la grille de départ ! (Vincent Franssen)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet