logo speedaction tv

Speed Action TV

 Retour

2CV Racing Cup : JMCE Racing 1 défait l'armada BNLL à Spa

Circuit 07/04/2013


 

C’est une tradition, la 2CV Racing Cup débute sa saison sportive à Francorchamps, dans le cadre du Trophée des Fagnes. Ce samedi, c’est un joli peloton de 27 bolides qui s’envolait sur le coup de 11h15, pour une épreuve de 240 minutes qui allait tout simplement s’avérer explosive. Jugez plutôt. Après une heure de course, la #23 KIMY Racing, la #29 Beaufort 1, la #99 Pégase Raidillon et la #44 Toiture Honin cadenassaient le haut du classement, séparées par… 10 secondes à peine ! Le ton était donné…
 
Au cœur de cette lutte haletante, c’est la #23 de Pierre-Yves Vigneron, Christophe Gasperin et Claude Boulange qui lâchait prise la première, victime de son moteur. On signalera que ce bolide n’avait plus roulé depuis… 2007. Son retour sous la bannière KIMY Racing n’est donc pas passé inaperçu.
 
Comme souvent dans les épreuves de la 2CV Racing Cup, les lièvres ont fini par perdre de leur superbe, et les habituelles équipes de référence de la discipline sont parties à la conquête du haut du classement. A commencer par le team BNLL de Philippe Simon, triomphateur aux dernières 24H02CV, dont les trois Hybrides (#65 de Van Marsenille-Lacoste, #42 de Car-Simon et #20 de Vannerom-Coppieters) reprenaient leurs bonnes habitudes en pointant toutes dans le top 6, au même titre que la #1 JMCE Racing 1 (Licops-Peiffer). Un groupe de favoris qui comptait encore la #29 Beaufort 1 de Robert Van Gysegem, nouveau Président du 2CV Racing Teams, et Toni Furlotti, ancien responsable de cette écurie. Hélas, la nouvelle voiture du Van Gysegem finissait par s’essouffler, mais son propriétaire peut être rassuré, le potentiel est là !
 
Sous haute tension
 
L’ultime quart de l’épreuve prenait l’allure d’un affrontement sans merci entre BNLL1, BNLL2 et JMCE Racing 1. L’équipe de Philippe Simon décalait ses ravitaillements, pour éviter la cohue dans la pitlane, mais l’ultime arrêt de Van Marsenille et Lacoste permettait à Etienne Licops et Daniel Peiffer de se propulser au sommet de la hiérarchie, pour l’emporter avec moins de 9 secondes de bon sur la #65, la #42 complétant le podium final. Magique.  
 
Splendide duel jusqu’au drapeau à damier pour les accessits, la #44 Toiture Honin d’Olivier Renaud et Kevin Verjus ayant le dernier mot face à la #55 AG Racing Box de Gérard Abrahams, Guy Jaminet et Fabian Maes. C’est la troisième voiture du clan BNLL, la #20 de Vannerom et Coppieters, qui complétait le top 6. Quant à la seconde Hybride du clan JMCE Racing, celle de Julien Licops et Eric Clerbois, elle se positionnait au 8ème rang, derrière, la #99 Pégase Raidillon d’Edouard De Braekeleer et Manu Eggermont.
 
Du côté des Protos, l’arrivée de la #126 IPS Racing (Philippe Lorquet et François Jeukenne) a fait grand bruit, mais les frangins Christophe et Philippe Minne ont eu le dernier mot au volant de la #48 All Connects Racing. C’est la #96 DS Racing Team (Sylvain Dumoulin et Didier Devis) qui héritait de la plus petite marche du podium, en dépit d’un arrêt trop précoce la contraignant à une immense course-poursuite.
 
Du côté des Améliorées, la #47 WDRT des Néerlandophones Glenn Van Wijmeersch et Staf Mertens a constamment tenu le bon bout face à la #31 PK Racing Team de Bart Willaert, Lorenzo Staelen, Jurgen Deopere et Nice Cattrysse, remportant une victoire méritée.
 
En l’absence des Alsaciens de FG Racing, la2cvmania.be a régné en maîtresse absolue dans la catégorie des Classiques, mais les débuts de la Dyane #85 Mureno de David et Mario Potters ont été plus qu’encourageants.
 
"Il y a deux semaines à peine, le plateau n’était pas très étoffé, expliquait Robert Van Gysegem après l’arrivée, alternant les casquettes. Nous avons battu le rappel, sonnant aux uns et aux autres, et finalement, ce coup d’envoi a été une totale réussite. Des voitures qu’on n’avait plus vues depuis longtemps étaient de retour, de nouvelles équipes sont apparues, et tout le monde a pris un pied d’enfer. Voilà qui promet pour la suite de la saison. Cap sur Mettet, où nous allons tout mettre en œuvre pour passer le cap des 30 bolides sur la grille de départ…" (Vincent Franssen) 
 
2CV Racing Cup / Trophée des Fagnes / Classement final
 
1 Licops-Peiffer (JMCE Racing 1), 1er Hybride, 62 tours 2. Van Marsenille-Lacoste (BNLL1), à 8’’9 3. Car-Simon (BNLL2), à 53’’9 4. Renaud-Verjus (Toiture Honin), à 2’57’’2 5. Abrahams-Maes-Jaminet (AG Racing Box), à 2’59’’2 6. Vannerom-Coppieters (BNLL3), à 3’26’’3 7. De Braekeleer-Eggermont (Pégase Raidillon), à 3’27’’5 8. Licops-Clerbois (JMCE Racing 2), à 1t. 9. Dumont-Marquet-Herr (Pacha Racing), à 2t. 10. Minne-Minne (All Connects Racing), 1er Proto, à 4t. 11. Lorquet-Jeukenne (IPS Racing), à 4t. 12. Lugens-Santkin-Pierre-De Bonhome (Phoenix Racing), à 5t. 13. Renaud-Willems (De Keyn Isotoit), à 5t. 14. Dumoulin-Devis (DS Racing Team), à 6t. 15. Libbrecht-Fallon (Pégase Deloitte), à 8t. 16. Pairiot-De Gennaro (Team Pairiot), à 8t. 17. Van Wijmeersch-Mertens (WDRT), 1er Améliorée, à 9t. 18. Van Gysegem-Furlotti (Beaufort 1), à 10t. 19. Chenier-Laye (Trapanelle Compétition), à 10t. 20. Hoeymakers-Beaujean-Koumalagov (la 2CV mania.be), 1er Classique, à 15t. 21. Potters-Potters (Mureno), à 17t. 22. Willaert-Staelen-Deopere-Cattrysse (PK Racing Team), à 18t. 23. Blaise-Marquet-Marquet (BMR Racing), à 19t.  


R Tech

11/06/2016 Montée Historique de Forêt Trooz : la vidéo officielle

Communication & TV Production

-----

© SpeedActionTV 2017 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet