logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

24 H. Spa : Ferrari défait Audi sous les hallebardes !

Circuit 01-08-2021


 

Le final de la 73ème édition des 24 heures de Spa a été sensationnel ! 45 minutes avant le drapeau à damier, le déluge s’est installé sur le circuit. La voiture de tête, la Ferrari 488 GT3 Iron Lynx #51 (Ledogar-Nielsen-Pier Guidi) a opté pour une stratégie invraisemblable. Dans la dernière portion du circuit à l’arrivée du rideau de pluie, Alessandro Pier Guidi, contre toute attente, a fait le choix de réaliser un tour supplémentaire en pneus slicks ! Tandis que tous s’arrêtent pour chausser les pneumatiques pluie, pour lui, la piste se transforme en une véritable patinoire. L’Italien rentre au stands et ressort un tour plus tard en 2ème position derrière Dries Vanthoor (Audi R8 LMS GT3 Audi Sport Team WRT #32), parti la veille en 54ème position de la grille de départ !

 

Les auteurs du coup de génie ne sont autres que les membres de l’équipe Audi Sport WRT !  Un tour avant la pluie, l’équipe fait rentrer Nico Müller et son Audi R8 LMS GT3 #37, chaussant les pneus pluie. Une stratégie discutable qui permet néanmoins au team de classer son bolide en 4ème place. Les minutes les plus intenses de la tempête sont responsables de tête-à-queue à la chaîne dans la Chicane et au Raidillon ! La Ferrari 488 GT3 Team Rinaldi Racing #33 commet une erreur dans la monté des Combes et termine sa course dans le rail.

 

Après un Full Course Yellow et un Restart donné par Dries Vanthoor (Audi R8 LMS GT3 Audi Sport Team WRT #32), Alessandro Pier Guidi et sa Ferrari 488 GT3 Iron Lynx #51 remontent tour après tour sur le leader dans un suspense insoutenable. À 10 minutes de la fin, l’Italien se trouve dans les échappements brumeux de l’Audi. Le tour suivant, la Ferrari 488 GT3 Iron Lynx #51 se décale dans Blanchimont, reprend son dû... par l'extérieur (!) et vole en direction de la ligne d’arrivée, offrant à Ferrari sa première victoire depuis 2004 ! Audi termine 2ème et le podium général est complété par l’Aston Martin Vantage AMR GT3 Garage 59 #95 (Thiim-Gunn-Sorensen). Un peu plus loin, à la 5ème position, l’équipage incomplet de la Porsche 911 GT3-R KCMG #47 de Laurens Vanthoor, Nick Tandy et Maxime Martin.

 

En Silver, le podium est couronné par la Mercedes-AMG GT3 Madpanda Motorsport #90 (Perez Compac-Sanchez-Kujala-Breukers), suivi par la Mercedes-AMG GT3 Toksport WRT #7 (Besler-Tunjo-Petit-Dienst) et par l’Aston Martin Vantage AMR GT3 Garage 59 #159 (Tujula-Macdowall-Hasse Clot-Kjaergaard). Les deux Audis R8 LMS GT3 du team WRT #30 (Pull-Colapinto-Goethe) et #31 (Tomita-Bird-Eriksen) terminent respectivement 6ème et 8ème.

 

Côté Pro-Am, les résultats sont restés les mêmes que quelques heures plus tôt. La Ferrrari 488 GT3 AF Corse #52 de Louis Machiels, John Wartique, Andrea Bertolini et Alessio Rovera termine en deuxième position derrière sa voiture sœur (Cameron-Mastronardi-Griffin-Molina). Bertrand Baguette et ses équipiers à bord de la Lamborghini Huracan GT3 Evo Orange1 FFF Racing Team #19 eux n'ont pas eu cette chance. L’équipage était contraint à l’abandon après une sortie de piste de Phil Keen, conséquence d’une coupure d’alimentation au beau milieu de la nuit.

 

Intense !

 

Rappelons que la première heure de l’épreuve avait été marquée par une grosse frayeur au sommet du Raidillon. 25 minutes seulement après le départ de la course, un énorme accident impliquant pas moins de quatre voitures ! Pour rappel, Jack Aitken avait perdu le contrôle de sa Lamborghini Huracan GT3 Evo Emil Frey #114 suite à une crevaison. Le Britannique se faisait percuter en cascade par Franck Perera (Lamborghini Emil Frey #163), Davide Rigon (Ferrari Iron Lynx #71) et Kévin Estre (Porsche Rutronik #21) ! Jack Aitken et Davide Rigon resteront à l'hôpital, plus sévèrement touchés, mais leurs jours ne sont pas en danger. 

 

Après 1h15 sous régime de Full Course Yellow, les hostilités pouvaient reprendre. Par chance, la suite s’est déroulée relativement calmement. Le poleman Raffaele Marciello et sa Mercedes-AMG Team AKKA ASP #88 ont finalement abandonné au petit matin à la suite d’une rupture de suspension. Le résultat est donc mitigé pour Mercedes. En parlant d’abandons, ils ont été nombreux au fil des heures, les diverses averses et problèmes mécaniques ayant eu raison de 26 voitures ! Mais cela n’a pas entaché l’enthousiasme des spectateurs présents de bout en bout durant cette épreuve. Les 24 Heures de Spa 2021 ont vu le suspens se prolonger jusqu’aux dernières minutes... et le rendez-vous a été conclu par un podium sous le soleil. Comme quoi, la météo est toujours un acteur clé à Francorchamps ! Défintivement... (Nina Vautier / Photos Cédric Delfosse)



yaco oil

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2021 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet