logo speedaction tv

Speed Action TV


 Retour

12 H. Spa : l’Audi AC Motorsport en tête en TCE au tiers de la distance

Circuit 20/04/2019


 

C’est à 18h00 que le drapeau à damier s’est abaissé pour la première fois sur les 12 Heures de Spa 2019, alors que les concurrents avaient atteint le tiers de la distance. Comme on pouvait s’y attendre, les près de quatre heures de course programmées ce vendredi ont été fertiles en émotions, avec de nombreux soucis – et notamment des crevaisons – pour plusieurs bolides de pointe, dont l’Audi R8 LMS GT3 WRT de Schothorst-Seefried-Breukers-Minsky et la Mercedes-AMG GT3 IDEC Sport Racing de Lafargue-Lafargue-Enjalbert, cette dernière ayant souffert au niveau d’un triangle de suspension.

 

Alors que la Lamborghini Huracan GT3 GRT Grasser Racing Team de Bortolotti-Engelhart-Ineichen-Constantini a dominé la majeure partie de ce premier segment, un ravitaillement durant la dernière demi-heure a permis à la Ferrari 488 Bohemia Energy Racing with Scuderia Praha de Malucelli-Kral-Pisarik de récupérer le sommet du classement, après s’être élancée depuis la pole position. Moins d’un tour séparait les deux italiennes sur le coup de 18 heures, ce qui signifie que les compteurs seront remis à zéro ce samedi matin, à 10h05, moment du Restart.

 

C’est la Porsche 911 GT3 R Herberth Motorsport de Renauer-Renauer-Bohn-Allemann qui complète le top 3 provisoire, menant la danse en A6-Am. La meilleure Mercedes-AMG GT3, celle de Winward Racing – HTP Motorsport (Ward-Ward-Ellis) pointe pour l’heure en 4ème position devant l’Audi R8 LMS GT3 Car Collection Motorsport de Edelhoff-Edelhoff-Kirschoff. Quant à l’Audi WRT, elle se classe provisoirement au 18ème rang absolu.

 

Si tout va bien pour la MARC II V8 Mustang VR Racing by Qvick Motors (Van Rompuy-Qvick-Rasse), leader en Classe SPX, le deuxième bolide australien, aligné par l’équipe de Cor Euser, a été contraint à l’abandon suite à un impact contre le mur juste avant le ‘Speaker Corner’. C’est la BMW M3 Silhouette JR Motorsport, notamment pilotée par Ward Sluys, qui occupe la 2ème place de la Classe.

 

Dans la descente vers le Raidillon, Sven Van Laere a de son côté perdu le contrôle de la Porsche 991 Cup Speedlover évoluant dans la Classe 991, une crevaison envoyant le bolide dans le mur, de quoi provoquer une longue neutralisation.

 

Dans le classement TCE, qui regroupe voitures de tourisme et GT4, les actions belges sont bonnes, avec le leadership absolu pour l’Audi RS 3 LMS TCR AC Motorsport de Vincent Radermecker, Stéphane Perrin et James Kaye, bien remise de son début de week-end chahuté, quand bien même la VW Golf GTI TCR Autorama Motorsport by Wolf-Power Racing de Jepsen-Sorensen-Dans est restée dans le même tour.

 

En Classe SP3, l’Aston Martin Vantage GT4 PROsport performance de Gillion-Verdonck-Muenemann-Rabindra mène aussi la danse après le début d’incendie en piste de la Ginetta G55 CWS Engineering.

 

Suite des débats ce samedi, pour une épreuve qui promet de tourner à l’avantage de ceux qui auront réussi à éviter les ennuis… (Vincent Franssen / Photos Letihon.be / C. Delfosse)



R Tech LLM Mecasport

Communication & TV Production


© SpeedActionTV 2019 Tous droits réservés. Site créé par Cybernet